Christine Kelly marquée à jamais par la perte de ses jumeaux

Historique/ Présentation/ Confession/ Drame/ Perspective

Christine Kelly, née Le 13 juillet 1969, en Guadeloupe, elle est journaliste et écrivaine de télévision française.

Voir cette publication sur Instagram

Se tartiner avec des rouges à lèvres…. Ça c’est mon week end

Une publication partagée par Christine Kelly (@christine_kellylea) le

Il est membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) depuis janvier 2009. Jusqu’en janvier 2015. 

Avec près de 500 000 téléspectateurs scotché chaque jour sur leur poste télé, Christine Kelly remporte chaque soir un franc succès sur C8 grâce à son programme Face à l’Info.

Un Reportage depuis plusieurs mois sur la journaliste de CNews montre qu’elle est victime de stress et de menaces. Par ailleurs la participation d’Eric Zemmour à son émission a attiré de nombreux téléspectateurs. Mais certains lui ont reproché d’être trop sympathique avec le chroniqueur à croire qu’il pouvait avoir quelque chose entre ces derniers.

En 2014, certains médias et l’opinion publique se sont interrogés : «Faut-il liquider Frederick Taddi ? » Puis l’animateur de ce soir a été critiqué pour avoir invité certaines personnes considérées comme importunes comme Alan Finkelkrat et Mark Edward Nabe, supposé radicaux par leurs façons de pensée. Six ans plus tard, lorsque la colère du mouvement a éclaté dans les nouvelles, espérant annuler la statue, mettre le film hors ligne ou brûler les livres que nous pensions impurs, un autre animateur de télévision n’a eu rarement ou au même procès Au milieu : Christine Kelly.

Lire aussi :  Sylvie Vartan, une rencontre inattendue, David Hallyday stupéfait !

Cependant si aujourd’hui sa fille et son magnifique auditoire sur C news la font à nouveau sourire, la journaliste Christine Kelly sera marqué à tout jamais par la mort des jumeaux à six mois de grossesse.

Voir cette publication sur Instagram

Soutenir le @sidaction

Une publication partagée par Christine Kelly (@christine_kellylea) le

Enceinte de 6 mois, Christine Kelly perd ses jumeaux.

Après sa confession au C8, Christine Kelly a été émue par ses émotions lorsqu’elle a parlé de son enfance difficile. La chroniqueuse « ne touche pas mon post » espère que son témoignage aidera d’autres enfants battus sous silence. Elle dit que ce qui l’ému  et continu à l’émouvoir jusqu’à l’heure actuelle, c’est la mort des jumeaux après six mois de grossesse en 2001. En effet, elle a perdu des jumeaux à six mois de grossesse. Christine Kelly a déclarée. [Cette perte a été la raison de notre rupture avec Pierre après dix ans de mariage. Il y avait ces enfants spirituels dans notre couple. Je n’ai pas vu comment je portais l’enfant dans l’estomac].

La star du talk-show renchérit en disant « J’ai eu l’opportunité de voir les enfants avant qu’ils ne soient emmenés, ce qui m’a permis d’être triste », avait-elle déclaré plusieurs années auparavant dans le même magazine. Elle a ensuite dû pleurer ses enfants, mais aussi son mariage. » Ce fut une expérience douloureuse, j’ai divorcé parce que j’ai vu un mari avec ces enfants. En tant que croyante, je sais que Dieu a un plan différent pour moi « , a-t-elle déclaré en public l’année dernière. Un autre plan dont Christine Kelly a parlé était sa fille Léa, qui est passée de triste a Devenu le bonheur absolu, et enfin capable de vivre le bonheur de la mère. La chroniqueuse a donné les raisons du pourquoi elle avait accepté de se livrer publiquement sur cette période délicate de sa vie. Car de nouvelle auspice se présentait et elle voulait fais table rase de se passer douloureux avec son auditoire

  L’après le drame.

 Après 9 ans d’interdiction d’exercer le métier de journaliste pour cause de nomination au Conseil Supérieur de l’audiovisuel et le respect du code déontologie de l’institution et la perte de ses enfants. Elle adopta une petite fille se prénommant Léa. Dès lors la journaliste a récemment déclarée [Je n’ai jamais été aussi heureuse de ma vie. (…) Je ne savais pas qu’un tel bonheur pouvait exister. Tout a un sens différent. Le fait que ma fille soit en retard à 45 ans me donne une dimension de force, un bonheur indescriptible], se réjouit Christine Kelly chez Ici Paris en 2015. Cette petite fille qu’elle a adoptée n’oublie pas complètement son drame sur la perte de jumeaux en 2001, mais lui permet de donner un nouveau sens à sa vie. « Auparavant, j’étais très libre de mes faits et gestes, pas d’attache et aucune peur de la mort. (…) Maintenant, je me soucie de sa santé. Elle est ma priorité absolue. Et je suis très maternelle. Cela a augmenté mon énergie dix fois – confia-t-elle aux colonnes d’ici Paris.

Aujourd’hui Christine vie heureuse auprès de son homme Mathieu et à des projets d’ouvrir un musé.


Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 10 ans déjà.