Christian Quesada, le propriétaire de sa maison vit un calvaire …

Christian Quesada a été mis en examen en mars 2019. Depuis, il continue de payer le loyer de la maison qu’il occupait lorsqu’il jouissait encore de sa liberté. Une situation qui exaspère son propriétaire.

Christian Quesada a reconnu les faits qui lui étaient reprochés et a été incarcéré en mars 2019 pour  corruption de mineur. Fait exceptionnel, selon le journal Le Progrès, il continuerait de payer le loyer de l’habitation qu’il occupait avant son incarcération. Celle-ci cependant, située dans un lotissement du Plateau d’Hauteville, « attire les curieux et même des cambrioleurs ». Toujours selon Le Progrès, « la maison a reçu la visite d’inconnus plusieurs fois ces derniers mois ». Mais selon un voisin, rien, depuis la perquisition du mois de mars, n’aurait été volé. Au contraire, toutes les choses seraient demeurées dans la même position. Le propriétaire serait toutefois furieux, irrité par ces entrées et sorties répétées dans la demeure.

Lire aussi :  Charlotte Casiraghi, terrible poison, astuce beauté qui représente un danger

Pourtant, à ce qu’il semble, Christian Quesada n’a aucunement l’intention de remettre les clés da la maison, déterminé, comme laisse voir son empressement à payer le loyer chaque fin de mois, à préserver son contrat. Le bailleur a tenté de discuter avec l’avocat de son locataire, sans pouvoir rien en tirer de bon. Un habitant du quartier, fatigué des visites répétées des inconnus dans la fameuse habitation a indiqué : « c’est vrai qu’avec les 800 000 euros gagnés, il a de quoi le payer ! ».

Lire aussi :  Nagui, révélation humiliante de Mélanie Page, rapports tendus...

Christian Quesada a en effet engrangé, en 193 participations dans l’émission de Jean-Luc Reichmann sur TF1, Les “12 coups de midi“, plus de 800 000 euros de gain, se positionnant, à 55 ans, comme le champion incontesté de ce jeu télé. «Je suis sous le choc et je ne peux qu’exprimer mon sentiment d’horreur, de dégoût et de colère», avait réagi Jean-Luc Reichmann. Les éditions J’ai Lu et Les Arènes avaient pour leur part décidé de retirer de la vente l’autobiographie Le Maître de midi, relative à l’incarcéré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici