Christian Quesada, le choc, la sentence est enfin tombée !

3981

C’est la nouvelle qui avait choqué le monde des 12 coups de midi l’an dernier. Christian Quesada, le recordman de gains de l’émission était accusé de détention d’images pédopornographiques et de corruption de mineurs.

En effet, après qu’une jeune fille ait rapporté une conversation avec un adulte lui demandant de se rendre dans un hôtel pour une relation sexuelle tarifée, la police a remonté la trace de Christian Quesada.

Après la mise en lumière de cette affaire, plusieurs jeunes filles ont décidé de parler et d’avouer que le maître de midi les avait aussi contactées dans le même but. Au total, ce sont 4 cas de corruption de mineures qui seront retenus.

Pour Jean-Luc Reichmann qui s’était rapproché de Christian Quesada à mesure des émissions, c’est le choix le plus complet. Lui qui n’avait aucune idée des agissements de l’ancien candidat s’est dit à ce moment-là choqué et dégoûté.

L’affaire a pris une nouvelle dimension en décembre dernier. Christian Quesada décide alors de faire une demande de remise en liberté peu de temps après son incarcération. Celle-ci sera refusée par le tribunal.

Aujourd’hui avait lieu le procès par visioconférence (Coronavirus oblige). Le premier fait important de ce procès, c’est l’avocat de l’ancien maître de midi qui a décidé de ne pas le défendre quelques minutes avant le début du procès.

Finalement, Christian Quesada est inculpé et est condamné à trois ans de prison ferme ainsi que 5 ans de suivi sociojudiciaire. Si ce suivi n’est pas respecté, il devra passer trois années de plus en prison.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here