Christian Quesada, la police a retrouvé de nouvelles preuves épouvantables chez lui !

28555

Christian Quesada est à nouveau confronté à de graves ennuis avec la justice. Le gagnant des « 12 coups de midi » a été interpellé pour « possession et diffusion d’images pédopornographique » mais également pour « corruption d’un mineur”, selon un confrère.

Christian Quesada a déjà été confronté à ce genre de scandales en 2001, 2003 et 2009.

Après avoir brouillé son image, le vainqueur de l’émission de TF1, a été « renié par la maison d’édition qui avait publié son autobiographie », ajoute la publication.

Par ailleurs, les chroniqueurs de l’émission de TPMP diffusée sur C8, ont mené une enquête approfondie. Ils ont interrogé également Christophe Rode, procureur de Bourg-en-Bresse : « Comment s’est passée l’arrestation du suspect ? », se sont-ils interrogé ?

« L’interpellation s’est déroulée dans de bonnes conditions, dans la mesure où les enquêteurs savaient qu’ils n’avaient pas affaire à un dangereux criminel. »

« Selon les enquêteurs, c’est plusieurs milliers d’images qui ont été répertoriées. Elles ne sont pas toutes de la même gravité. Mais il y a des images de viol d’enfants de moins de dix ans, qui sont diffusées à des personnes qui se complaisent devant ce type d’images. » A-t-il annoncé.

Selon nos confrères de Télé Loisirs, Christophe Rode a indiqué que « À partir du moment où il y a un échange de ces images qui sont interdites par la loi, les personnes avec qui il échange, on peut considérer que c’est un réseau, après, est-ce que c’est un réseau organisé, structuré, ou est-ce que c’est au hasard des connexions qu’on a des échanges de ces fichiers ? Ce sont les investigations ultérieures qui le détermineront ».

Par ailleurs, Christian Quesada s’est fait remarquer en 2016 en devenant le meilleur candidat des ‘Douze Coups de midi’, sur TF1. il avait participé à 193 émissions et avait remporté la somme de 800 000 euros.