Chevaux mutilés, une opération sous haute tension mise en place dans le Finistère !

2246

Depuis quelques semaines, les éleveurs de chevaux vivent avec la peur au ventre. En effet, des chevaux sont mutilés de manière épouvantable un peu partout en France, sans aucune explication. Jusqu’à présent les auteurs de ses actes odieux n’ont toujours pas été interpellé.

La situation commence à devenir insupportable pour ses éleveur, qui indiquent qu’ils n’hésiteront pas à se faire justice eux même en cas de besoin. En effet, les acte sont à chaque fois encore pire que les précédents.

Les tensions sont palpabes et l’enquête piétine. Les enquêteurs ont d’abord pensé à une secte qui ordonnerai à ses adhérent de commettre ses actes ignobles pour des histoires de magie. Mais cette thèse à très vite été écartée en raison du manque de preuve évident dans cette direction.

Toutefois, il y a quelques jours, une nouvelle piste beaucoup plus sérieuse est apparue et semble beaucoup plus crédible par les enquêteurs qui pensent que tout à débuté dans le darknet. Il s’agit de la face cachée d’internet, où certains paris ont eu lieu, demandant de commettre ses actes ignobles.

Après avoir reçu certaines sources, les enquêteurs ont décidé de mettre en place une opération d’envergure, sur une zone restée secrète située dans le Finistère. Cette opération a nécessité plus de 45 gendarmes.

Aujourd’hui, cette opération n’a toujours pas porté ses fruits et les gendarmes n’ont pas encore dit leur derniers mots. L’objectif étant de prendre les malfaiteurs en flagrant délit. Les enquêteurs ont également demandé aux éleveurs de chevaux d’avoir toujours un œil sur leur bête, tant que l’opération n’est pas terminée.