Charlotte Gainsbourg et Jane Birkin, souvenirs Le tempérament rude de Serge Gainsbourg mis à nu !!!

13131

Plus d’une vingtaine d’années après le décès du chanteur, Charlotte Gainsbourg, sa fille, se risque à quelques confidences à son sujet.

Des aveux qui donnent comme un deuxième visage à l’artiste. Déjà en 2017, lors de la sortie de son film Les Fantômes d’Ismaël,  Charlotte Gainsbourg ouvrait le sac des confidences. Interviewée par le Journal Le monde, elle s’était exprimé sur son adolescence plutôt tendue avec son père.

L’actrice revenait sur cette période de sa vie où son père écrivait l’album Charlotte Forever. « Il me faisait aller trop loin, faire des choses qui me gênaient. C’était difficile. Je faisais la tête sur les couvertures de journaux, je ne voulais faire aucun effort, c’était ma manière de me préserver », relate-t-elle.

Il y a peu de temps, Charlotte Gainsbourg et sa mère Jane Birkin révélaient leur vie à Paris avec le chanteur. Jane Birkin revenait brièvement sur le tempérament sévère de son compagnon. « Il était strict de la manière la plus victorienne possible », affirmait-elle.

Au cours de l’entretien, les deux femmes ont relatés les règles que Serge Gainsbourg imposait aux enfants, Charlotte Gainsbourg et Kate Barry (la fille ainée de Jane Birkin). Pour lui, « les filles devaient être polies, se tenir droites sur leurs chaises, ne pas poser leurs coudes sur la table, ne pas croiser la fourchette et le couteau ».

Jane Birkin qui était en désaccord avec les principes de son mari, qu’elle trouvait exagérés, a avoué qu’il y avait parfois des éclats de voix entre eux. « Je m’engueulais avec lui, je le trouvais trop sévère », confiait-elle, confirmant que ses filles ont été « éduquée à la dure »

Parfois, pour échapper au comportement rude de Serge Gainsbourg, elle allait avec ses filles se réfugier dans sa petite maison de Normandie, a ajouté Jane Birkin. « Nous y allions aussi souvent que nous le pouvions pour éviter d’être soumises aux règles de Serge », expliquait-elle.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here