Charlène de Monaco, vie privée jetée en pâture à cause de Caroline de Monaco

44531

Depuis quelques années maintenant, la population s’approprie de plus en plus internet et l’on est bien loin de l’utilisation militaire de ce moyen de communication tel qu’il était à ses tout débuts il y a quelques années. 

Internet est d’abord devenu une plateforme où l’on pouvait stocker le savoir. Une sorte de bibliothèque géante où l’on pouvait trouver en quelques secondes le savoir, mais aussi le partager.

Puis peu à peu, on a pris conscience de ce que cet outil pouvait apporter en termes de communication et les mails par exemple ont peu à peu pris la place des courriers classiques que l’on s’envoyait avant. 

Enfin, paroxysme de la communication, les réseaux sociaux ont commencé à faire leur apparition sur le net. Un moyen de toujours rester en contact avec ses amis et sa famille via le biais du net. 

Mais au fil des années, ces réseaux sociaux sont devenus des éléments de communication à part entière, remplaçant même pour certaines personnes les moyens de communication dits classiques. 

 Un gros coup de gueule !

Ainsi, si les réseaux sociaux étaient dans un premier temps réservés aux jeunes, les générations plus âgées y ont peu à peu pris goût au fil des années jusqu’à envahir à leur tour ce type de plateforme. 

Enfin, ce n’est pas le cas de tout le monde et si l’on se fie aux dernières déclarations de Caroline de Monaco, ce n’est pas demain qu’elle ouvrira un compte sur l’un de ses réseaux qu’elle déteste. 

En effet, pour elle ces réseaux sociaux amènent paradoxalement à une grande solitude quand bien même vous pourriez avoir des milliers d’amis sur ceux-ci. La raison à cela, ces amis sont virtuels. 

Elle finit alors par un “conseil” qui risque de faire grincer quelques dents. En effet, elle déclare qu’au lieu d’avoir des amis sur les réseaux sociaux, il serait judicieux de sortir de chez soi et d’avoir quelques vrais amis.