Charlène de Monaco, fausse couche, elle brise le silence !

28515

Il y a quelques semaines, le magazine people Oggi, révélait la grossesse de la princesse Charlène de Monaco et s’appuyait sur les propos de la cousine du prince Albert de Monaco. Une grossesse difficile était abordée. D’autant plus que Charlène de Monaco, qui a une apparence ultra-fine, a été vue récemment « avec des petites rondeurs » durant son apparition à un Grand Prix à Abu Dhabi, pour soutenir un pilote originaire de Monaco.

En effet, la cousine de la princesse Grace de Monaco, Lady Christa Mayrhofer-Dukor, avait fait des révélations étonnantes auprès du magazine people Oggi. Cette dernière étant connue pour ne pas avoir sa langue dans la poche …

«Je peux seulement dire que le 12 octobre dernier, j’étais à Vienne, à une fête fantastique au cours de laquelle Albert de Monaco a reçu un prix pour la paix, la flamme de la paix, pour son engagement en faveur de la défense de l’environnement, rappelle l’aristocrate. Savez-vous qui était sa cavalière. Pas Charlène, mais moi. Nous avons passé toute la journée ensemble ».

Récemment, cette même cousine annonçait la fausse couche de la princesse du Rocher auprès de la publication allemande, «Freizeitwoche ». « Ça a été difficile pour elle et pour son époux », a-t-elle confié. Toutefois, on ignore à quel période a eu lieu cette tragédie.

La principale intéressée a érigé une muraille quasiment infranchissable sur sa vie privée et n’a donc fourni aucune information sur ce drame. Par ailleurs, suite à la propagation du coronavirus, l’heureuse maman de deux enfants s’est confinée avec ses enfants dans leur propriété de Roc Agel.

Au cours du mois de mars, le prince Albert de Monaco a été dépisté positif au covid 19. Pour des mesures de sécurité, le prince Albert II avait été mis en quarantaine. Fort heureusement, le prince souverain de Monaco s’est remis de cette terrible maladie et a pu rejoindre sa femme et leur deux enfants au sein de la propriété où ils étaient confinés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here