Charlène de Monaco, corruption, scandale, corruption, choquante révélation !

1972

Charlène de Monaco aurait mis fin à ses rapport avec l’allemande Corinna Zu Sayn-Wittgenstein.

L’aristocrate allemande Corinna Zu Sayn-Wittgenstein, née Larsen, est l’ancienne épouse du prince Johann Casimir zu Sayn-Wittgenstein-Sayn, fils d’Alexandre, le prince Zu Sayn-Wittgenstein-Sayn. En 2013, elle est désignée comme représentant par le prince Albert II pour « attirer des entreprises et  mener des relations extérieures avec Monaco ».

Mais en raison de son implication supposée dans le scandale des Journaux Paradise, la principauté de Monaco aurait fait le choix de se séparer d’elle. La désormais ancienne conseillère de la princesse Charlène aurait prononcé des accusations graves contre l’ancien roi d’Espagne.

Celui-ci aurait « touché des pots de vin de la part du roi d’Arabie Saoudite », de l’ordre de 100 millions d’euros, indique-t-on. Corinna Zu Sayn-Wittgenstein affirme que « l’ancien monarque l’aurait utilisée comme prête-nom pour cacher son patrimoine en Espagne et au Maroc et qu’il se servirait d’un cousin pour cacher un compte en Suisse, nourri de pots-de-vin saoudiens ».

Selon Le Soir Mag, à cause de toutes ces ramifications douteuses autour de la belle blonde, Monaco aurait décidé de se passer de ses services. Elle aurait même été contrainte de quitter la principauté et se serait depuis installée à Londres.

Dans la capitale britannique, Corinna Zu Sayn-Wittgenstein attaque en justice l’ancien roi d’Espagne Juan Carlos Ier, son ex-amant. Selon les médias espagnols, elle a porté plainte pour « menaces et harcèlement », au moment où « l’enquête autour de la fortune décriée de l’ex-monarque de 82 ans agite le pays et les autorités ».

Un scandale dans lequel elle est citée comme ayant perçu le montant de 65 millions d’euros au cours de sa relation avec le roi Juan Carlos Ier. « Une somme qui proviendrait d’une fondation offshore détenue aux Bahamas par l’ancien roi, mais dont le compte serait domicilié en Suisse et alimenté par l’Arabie saoudite ! », informe le site Purepeople.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here