Charlène de Monaco aurait été trahie, étrange lien avec Grace !

7858

L’épouse d’Albert de Monaco a, à un moment de sa vie, connu la même expérience que la princesse Grace des années plus tôt.

S’il y a une qualité que Charlène de Monaco possède, c’est bien la discrétion, malgré son statut qui fait que les regards soient toujours tournés vers elle et les siens. Et même si tout le monde ne comprends pas qu’elle puisse vouloir garder pour elle certaines informations qu’elle estime ne pas être destinées au public.

Dans ce cadre, Charlène de Monaco aurait été trahie par un ou plusieurs proches, qui aurai(en)t révélé au paparazzi le lieu où elle se trouvait alors qu’elle était censée passer inaperçue et couler des jours paisibles sans les flashs des appareils photo, et la crainte de faire la Une des magazines dès le lendemain.

Alors qu’elle était en vacances à Saint-Barth, sa destination et le lieu où elle se terrait avaient été fournis aux paparazzi. Ces derniers ne s’étaient pas fait prier. L’épouse du prince Albert II avait été photographiée sur l’île en compagnie d’un prêtre anglican. La preuve d’une trahison.

En effet, puisqu’au palais, seulement cinq personnes étaient dans le secret du lieu où elle se trouvait. Une situation qui aurait fait fondre en larmes Charlène. Déjà qu’on lui reprochait de ne jamais sourire lors de ses apparitions publiques, on peut imaginer la tristesse dans laquelle elle avait alors dû être plongée.

Selon certaines sources, la princesse Grace aurait aussi connu ce genre de trahison. La concernant, c’est sa propre mère, Margaret Kelly, qui aurait fait des révélations intimes à son sujet. Cela, peu de temps seulement après ses fiançailles avec le prince Rainier.

« Elle aurait fourni à la presse la liste de ses conquêtes précédentes, de ‘‘Clark Gable à Oleg Cassini, en passant par Jean-Pierre Aumont et Gene Lyons’’ », rapporte un confrère, qui précise que cette trahison avait été confirmée par sa biographe.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here