Cette lettre d’un professeur aux parents a fait le buzz à travers la planète.

Entre parents et professeurs, il existe de nombreux désaccord au sujet de l’éducation. Cette professeur américaine a pris la décision de transmettre une lettre destinée aux parents afin qu’ils prennent conscience des enjeux de la scolarité. Elle a souligné le rôle essentiel des parents durant la scolarité de leurs enfants. Etes-vous d’accord avec cette enseignante ?

De nos jours, malgré des universités à grande notoriété, les étudiants américains sont classés en bas du tableau par rapport à d’autres pays. D’après l’OCDE, les USA sont classés à la 26e place sur 72. Par contre Singapour est en tête du classement PISA 2015.

Une professeur à la retraite a écrit cette lettre au journal local de sa ville pour indiquer ce qu’elle pense…

La lettre écrite de Lisa Roberson

 « En tant qu’enseignant à la retraite, j’en ai marre des gens qui ne connaissent rien des écoles publiques ou qui ne sont jamais rentrés dans une salle de classe récemment et qui décide comment réformer notre système éducatif.

Les enseignants ne sont pas le problème ! Les parents sont le problème ! Ils n’enseignent pas à leurs enfants les manières, le respect ou même comment se comporter en société.

Les enfants viennent à l’école avec des chaussures qui coûtent plus chères que la tenue de l’enseignant, mais sans crayon ni papier. Qui les fournit ? Les enseignants les fournissent souvent de leurs propres poches.

Lorsque vous regardez des écoles qui «échouent», regardez les parents et les élèves. Les parents viennent-ils aux réunions parentales ? Est-ce qu’ils parlent régulièrement avec les enseignants ? S’assurent-ils que leurs enfants sont préparés en ayant les fournitures nécessaires ? S’assurent-ils que leurs enfants font leurs devoirs ?

Ont-ils les numéros de téléphone de leur travail pour les joindre en cas de problème ? Les élèves prennent-ils des notes en classe ? Font-ils leurs devoirs ? Les élèves écoutent-ils en classe ou sont-ils la source des perturbations en classe ?

Lorsque vous êtes attentifs à ces facteurs, vous verrez que ce ne sont pas les écoles qui échouent mais les parents. Les enseignants ne peuvent pas faire leur travail et le travail des parents. Tant que les parents ne feront pas son travail, rien n’ira mieux ! »

Les modèles éducatifs des parents

Les parents espèrent de l’établissement scolaire deux types d’enseignement. Ils sont cognitifs, c’est-à-dire l’apport de la connaissance de base, le développement de la curiosité intellectuelle, etc… Mais ils attendent également que les enfant soient sociables c’est-à-dire de l’apprentissage de la vie en communauté. Néanmoins, l’établissement scolaire espère des parents une sorte de partenariat pour le succès des études de leurs enfants. On distingue 3 types de parents, à travers l’étude mise en place par D. Gayet, ancien Maître de Conférence à l’Université de Paris 10 Nanterre.

  • Les « Autoritaires » contrôlent les cours et le travail réalisé par l’enfant mais donnent peu de tendresse.
  • Les « Permissifs » sont très tendres mais contrôlent peu le travail de leurs enfants.
  • Les « Négligents » qui se trouvent entre les deux. Ils ne sont ni contrôleurs ni affectueux.
  • Une quatrième catégorie a été ajoutée par d’autres études qui indiquent un parent modéré prénommé « Authoritatifs ». Ces parents sont, en fait, tendres mais également contrôleur à juste titre.

Les espérances de l’établissement scolaire

Pour l’Education Nationale, ce qui prône c’est la communication. Les parents doivent dialoguer avec les enfants sur leurs quotidiens à l’école. Ils s’intéressent alors à leurs enfants. Il est même essentiel de discuter sur les activités extrascolaires des enfants. Cela permet de favoriser le bonheur et l’épanouissement des élèves.

L’établissement scolaire veut aussi favoriser la communication entre l’institution et les parents grâce aux réunions parents-professeurs. Cela favoriserait des accords sur les attentes des parents, l’école et de chaque enfant. Une étude en Suède prénommée « Lis-moi quelque chose, papa ! ». Son objectif était de stimuler la lecture parentale dans les milieux sociaux défavorisés. Ceci a tendance à développer les capacités de lecture et d’écriture des enfants mais aussi des parents. 1 tag

Le travail scolaire est donc un partenariat entre l’école, les parents et les élèves. Chacun a son rôle à jouer pour que la scolarité soit un succès pour tous !

Written by Marie Legrand

Rédactrice web, je suis montée sur roulettes et je roule sur la vie. je suis passionnée de ciné, séries et littérature.