Céline Dion, « arnaquée» par son propre fils. Elle sort du silence !

66021

La star internationale qui a mené une carrière artistique exemplaire et a vendu plus de 200 millions d’albums à travers le monde, doit aujourd’hui faire face à de grandes difficultés vis à vis de son fils aîné. En effet, les relations seraient tendues avec l’adolescent, qui en ferait qu’à sa tête depuis quelques temps, pour le plus grand désespoir de sa mère.

D’autant plus que depuis quelques mois, Céline Dion n’aurait pas le moral. En effet, en début d’année, elle a dû faire face au décès de sa mère Thérèse Dion. Cette disparition a plongé la chanteuse dans une grande tristesse. Sa mère était atteinte d’un terrible cancer. Les deux femmes ont toujours noué une relation fusionnelle. Dès que la star avait du temps libre, elle se rendait au côté de sa mère pour passer du temps ensemble.

Par ailleurs, en 2016, elle a dû faire face également à la disparition de son regretté mari, René Angélil, qui s’est battu avec beaucoup de détermination contre un cancer de la gorge. Il était non seulement son époux, mais aussi son manager. Aujourd’hui encore, la mère de famille a indiqué qu’elle n’avait toujours pas réussi à faire le deuil de l’homme de sa vie.

Mais son fils, René Charles Angélil, lui en fait voir de toutes les couleurs. En effet, son fils aîné est passionné de mode, tout comme Céline Dion. Pour cela, il n’hésite pas à payer une fortune certaine articles et va même jusqu’à « voler » les baskets de sa mère de temps à autre, qu’il trouve assorties à ses tenues vestimentaires.

« Je ne donne jamais mes affaires, car j’aime tout ce que j’ai, ça m’a porté jusqu’où je suis aujourd’hui », a confié l’artiste durant un entretien accordé à WDD. Avant d’ajouter : « Je garde tout et j’agrandis mes placards. Vous allez me prendre pour une folle, mais j’ai plus de 10 000 paires de chaussures ».

Son fils aînée, René-Charles ne porte que des vêtements de luxe. « Le haut, un simple morceau de coton, coûte plus de 1500 euros. Et les baskets, presque les triples », a rapporté le magazine people Public.

Sa mère tente de le rappeler à la dure réalité de ce onde et n’hésite pas à aborder tous les sujets, même ceux qui semblent délicats. « Je lui dis : “Je vais te parler d’une chose, une seule fois, et après ce sera à toi de faire appel à ton intelligence et à ton savoir-faire pour t’en souvenir.” René-Charles a déjà eu des copines, mais il n’a que 18 ans », a indiqué la mère de trois garçons.