Catherine Deneuve – une arrivée sous haute tension – salve cinglante d’une journaliste !

8936

Catherine Deneuve a fait la mauvaise expérience en novembre dernier d’un AVC dont elle se remettrait encore. Mais déjà, les tacles contre elle ne manquent pas.

Il y a quelques semaines, le magazine Ici Paris affirmait la célèbre actrice encore affectée par l’AVC dont elle a été victime fin 2019. Selon la publication, Catherine Deneuve «ne serait toujours pas tirée d’affaire». La comédienne aurait en outre de la peine à se rappeler de son texte concernant son rôle lors des tournages. Elle  aurait désormais recours à un assistant dont le rôle est de «lui souffler les répliques ».

Voir cette publication sur Instagram

#aboutlastnight #catherinedeneuve

Une publication partagée par Caroline Charles (@chouchoucaroline) le

Comme si tous ces maux n’étaient pas suffisants, Darius Rochebin, journaliste, l’a affirmée il y a quelques jours «odieuse et infecte», rappelant leur rencontre qui ne s’était apparemment pas déroulée de la meilleure des manières. « À ses yeux, la mère de Chiara Mastroianni avait eu un comportement déplacé, se montrant profondément hautaine et désagréable », commente le site Gala.

Catherine Deneuve n’a apporté aucun commentaire à cette sortie du nouveau journaliste de LCI. Mais Nagui, l’animateur de Tout le monde veut prendre sa place sur France 2 a donné son avis. « Moi je trouve ça extrêmement violent. Alors pour avoir eu la chance de travailler une fois, même plusieurs fois avec Catherine Deneuve, elle n’est absolument pas infecte ! »,  a-t-il dit.

« L’histoire c’est qu’elle aurait refusé de faire une photo avec lui pour qu’il la mette sur le site et quand ils sont rentrés dans l’ascenseur, elle lui aurait tourné le dos et voilà… C’est une affaire vestimentaire ! », a révélé l’animateur sur France Inter, dans son émission La Bande originale, alors qu’il se trouvait à l’antenne avec Leïla Kaddour et Daniel Morin.

« Ça donne ce genre de situations, c’est-à-dire qu’il suffit que ça ne se soit pas passé comme lui voulait que ça se passe, pour que d’un coup il déclare que quelqu’un est infecte. (…) C’est sa parano à lui ! », a-t-il poursuivi visiblement déterminé à défendre l’actrice qui a fait aussi l’objet d’une autre attaque de la part du journaliste Raphaëlle Bacqué.

Ce dernier l’a décrit dans un article du journal Le Monde comme une femme « belle, intelligente et qui sait être méchante ». « C’est facile de name-dropper comme ça, de balancer Catherine Deneuve et d’être agressif avec elle. C’est extrêmement facile », a fustigé l’animateur pour qui il est irrespectueux  d’afficher ainsi des personnalités publiques dans les médias.