Caroline de Monaco, à l’hôpital psychiatrique ! Confidences bouleversantes …

17553

L’aînée des Grimaldi n’a pas commencé une année 2020 sous les meilleures auspices. Celle qui est connue pour être très active, a été contrainte de subir un confinement qui aurait eu des répercussions sur son moral. D’autant plus, que la contamination au covid 19, de son frère Albert de Monaco a été une épreuve douloureuse pour Caroline de Monaco, qui était terrifiée à l’idée de le perdre.

Fort heureusement, le prince souverain de Monaco s’en est sorti et a dû respecter, au cours du mois de mars une période de quarantaine stricte pour éviter de contaminer sa familles et ses sujets. Une épreuve qui a soudé davantage les membres de la famille princière de Monaco.

Par ailleurs, le magazine people France Dimanche a consacré un dossier sur Caroline de Monaco et livre des nouvelles très inquiétantes à son sujet. Celle qui vit séparée de son mari, Ernst August de Hanovre, depuis de longues années doit faire face aux problèmes psychiatriques de celui qui est encore son époux sur le papier.

Ce dernier a eu un trouble délirant, quelques jours après la naissance de leur petite fille, Alessandra, qui a fait couler beaucoup d’encres. Ernst August de Hanovre a toujours essayé de lutter contre ses vieux démons, tel que l’alcoolisme qui ont toujours eu de graves répercussions dans sa vie au quotidien et de son rapport avec les autres.

Lors d’une interview au journal autrichien Kronen Zeitung, Ernst August de Hanovre a fait des révélations pour le moins stupéfiantes sur ce qui lui était arrivé dans la nuit du 15 au 16 juillet.« J’ai fait une crise d’hypoglycémie. Je leur ai dit de se dépêcher parce que je n’allais pas bien », a-t-il annoncé, en référence au secours qu’il avait appelé.

Avant d’ajouter : « Un policier m’a frappé. Je pense qu’ils étaient ivres, du moins ils m’en ont donné l’impression. J’étais halluciné. De véritables voyous effrontés ! ». En réalité, selon le compte rendu des forces de l’ordre, le prince aurait fait une crise de démence et atait particulièrement agité durant cette nuit. Il a été très agressif.

Caroline de Monaco qui l’a toujours soutenu quelques soient les situations, a été à son chevet lorsqu’il a été transporté au sein d’une unité psychiatrique, pour soigner le mal dont il souffrait. Heureusement, la catastrophe a été évitée de justesse.