Carole Bouquet terrifiée pour Dimitri Rassam et Charlotte Casiraghi, situation dangereuse !

0
6439

Dans un entretien accordé à Gala, Caroline bouquet évoquait son angoisse pour ses enfants et petits-enfants.

L’actrice et sa progéniture ne se voient que très rarement en ce moment. Le confinement décrété au mois de mars en raison de la pandémie de coronavirus l’a davantage  séparé d’eux. Et ses fils lui manquent car elle n’a jamais vraiment vécu seule. Durant son entretien avec le magazine Gala, la comédienne a fait plusieurs confidences sur sa vie.

Dans le film Boutchou, sorti au cinéma ce 23 septembre, Carole Bouquet joue le rôle d’une grand-mère entêté à avoir son petit-fils pour elle. Il lui a donc été demandé si elle se « reconnait un peu » dans ce personnage. Elle a répondu « Non » puisqu’elle travaille, donc elle est occupée la plupart du temps. « J’ai moins de disponibilité avec eux que j’en avais avec mes propres enfants, qui vivaient 24h sur 24 à la maison. Je ne suis donc malheureusement pas autant avec eux que j’aimerais l’être », a-t-elle expliqué, précisant toutefois qu’elle fait confiance à ses fils et à ses belles filles.

Voir cette publication sur Instagram

#CaroleBouquet (18.8.1957) #bondgirl

Une publication partagée par ForeverMovies (@starmovies07) le

Puis la maman de Dimitri Rassam a révélé l’angoisse que l’absence de sa famille crée en elle. Elle répondait alors à la question de savoir s’il est « plus facile de vieillir quand on a un homme à ses côté ? » La comédienne a avoué ne pas connaitre « ce que c’est que de vieillir seule ». Elle s’est du coup étendu sur cet aspect, apportant plusieurs explications.

Lire aussi :  Laurent Ruquier, les véritables raisons de son éviction de France 2 !

« Je n’ai jamais vécu seule », a-t-elle affirmé. « Je suis extrêmement indépendante, c’est vrai (…) mais je ne suis pas tellement faite pour vivre seule. J’aime être en famille, entourée d’enfants, d’amis, de ma filleule Daphnée (…) et des siens que je ne vois pas assez parce qu’ils vivent à Londres… », a-t-elle expliqué avant de  préciser : « C’est pourquoi je souffre un peu en ce moment », parlant de l’absence d’un proche.

Voir cette publication sur Instagram

🥰Carole Bouquet a vécu de belles histoires d’amour !🥰 De Robert Bouquet à Gérard Depardieu, en passant par Jean-Pierre Rassam, retour sur les hommes qui ont marqué la vie de l’actrice emblématique du cinéma Français. ❤️ROBERT BOUQUET, SON PAPA L’enfance de la comédienne était très difficile ! Abandonnées par leur maman, Carole Bouquet et sa sœur ont été élevées par son papa. Pendant sa jeunesse, elle a été envoyée en pension auprès des sœurs dominicaines par son père. Bien qu’il fût très silencieux, Carole Bouquet a appris à être indépendante grâce à son papa. ❤️EAN-PIERRE RASSAM, SON PREMIER ÉPOUX En 1978, la comédienne tombe amoureuse de Jean-Pierre Rassam, le célèbre producteur de cinéma. En 1981, ils accueillent Dimitri, leur premier enfant. Grâce à son époux, Carole Bouquet réussit à trouver l’équilibre intérieur. ⠀ Elle a découvert le sens véritable de l’amour et Jean-Pierre Rassam a changé sa vie, comme elle l’a confié dans les colonnes du magazine Psychologies en 2010. Malheureusement, le producteur s’est donné la mort en 1985 en prenant un excès de médicaments. Un drame qui a complètement bouleversé la vie de la comédienne qui s’est retrouvée seule à élever son fils âgé de trois ans à l’époque. ❤️SA RELATION SECRÈTE AVEC GÉRARD DEPARDIEU Entre 1996 et 2005, Gérard Depardieu et Carole Bouquet ont entretenu une histoire d’amour loin des caméras. Lors d’une entrevue accordée à Vanity Fair dans le numéro du 2 mars 2020, la vedette de 62 ans a évoqué cette relation secrète. En effet, pendant les tournages, elle voyait en lui un acteur. ⠀ "Quand il venait manger chez nous, je voyais un ami. J'avais une tendresse immense pour cet ami et une admiration infinie pour cet acteur, Gérard étant pour moi quelqu'un d'une puissance de jeu inégalée", a-t-elle expliqué dans l’interview avec Vanity Fair. Après une belle relation qui a duré neuf ans, les deux acteurs culte décident de se séparer à l’amiable. La maman de Dimitri Rassam a vécu de grandes histoires d’amour avec des hommes remarquables.☝🏼 ☝🏼 ☝🏼 Plus de détails et d'autres nouvelles sur notre site web. Suivez @amomama_france

Une publication partagée par Amomama_France (@amomama_france) le

Carole Bouquet a également déclaré que la solitude c’est quelque chose qui n’est agréable pour personne. Mais selon elle, les consignes de prudence et autres mesures établies viennent apporter plus de solitude dans le monde. « Je comprends la peur, je comprends et respecte les consignes de prudence, mais c’est violent », a-t-elle d’abord dit.

Poursuivant, l’héroïne de Grand hôtel diffusé sur TF1, a affirmé : « Et je n’aime pas le monde dans lequel vivent en ce moment mes enfants et petits enfants ». Elle se souvient sans doute des années où elle était plus jeune. À cette l’époque, selon Carole Bouquet qui semble pourtant bien s’adapter à l’évolution des temps, « l’insouciance » régnait et rendait le monde meilleur.

Lire aussi :  Valérie Bonneton – François Cluzet : une rupture sous haute tension ...