Carla Bruni, troublée, attitude sournoise de Nicolas Sarkozy !

5893

L’ancien président a récemment piqué une colère qui a surpris son épouse.

C’était à l’occasion de la dédicace de son livre Temps des tempêtes paru aux éditions L’Observatoire. Nicolas Sarkozy y relate «les premières années de son mandat de président de la République ». Et la tempête a été soulevée par la demande de Sonia Carneiro, une journaliste de la chaîne BFM TV. Elle sollicitait une dédicace « pour le 22h Max, Maxime Switek».

«Et Maxime Switek, il travaille avec vous ?», lui a demandé le mari de Carla Bruni, précisant «Je fais vraiment un effort ». L’ancien président est tout de même parvenu à garder son calme. Il s’est cependant montré moins discret concernant l’éventuelle candidature de François Baroin à la prochaine présidentielle.

Dans Paris Match paru ce jeudi 3 septembre, Nicolas Sarkozy affirmait que «François n’irait pas ». Ce à quoi répondait Éric Vuitton : « Sa discrétion ne traduit en rien un recul de sa volonté d’y aller, bien au contraire». Le maire de Troyes avait indiqué dans le Journal du Dimanche qu’il «clarifierait ses intentions à l’automne ».

Mais pour beaucoup de partisans, c’est forcément la confusion. « Je n’arrive pas à le comprendre. On a une séquence qui montre les limites de l’État jacobin et a démontré l’agilité des maires. La confiance a déserté la sphère nationale et a renforcé la sphère locale… et il choisit le silence! », s’était révolté un sénateur LR.

« Il a un énorme levier avec l’AMF, et il ne dit rien. Est-ce une stratégie ou n’a-t-il rien à dire ? », s’était irrité un autre. « C’est vraiment une déception. Les militants voudraient qu’il monte plus au créneau », avait affirmé en mai dernier dans Le Parisien un haut cadre Républicain, qui traduisait ainsi l’atmosphère générale au sein du parti.

A cap Negre où il a passé ses vacances d’été avec sa petite famille, Nicolas Sarkozy ne s’est pas privé de ses activités sportives, notamment la course à pied et le cyclisme. Et ce sont ses voisins qui se sont régalés. « Alors que ses voisins font leur footing derrière les grilles du terrain habité par la famille de l’ex-Première dame, l’ex-chef de l’État ne cache rien de ses foulées et de ses virées en vélo. Une façon pour lui de se façonner une image d’un homme proche du public, ce même public avec lequel il n’hésite pas à prendre la pose », a rapporté Gala.