Camille Lacourt, dévasté. Des propos racistes qui ont indigné la toile !

0
1212

C’est l’un des paradoxe de ce siècle. En effet, jamais auparavant le monde n’a été autant connecté qu’aujourd’hui. Il est désormais possible de communiquer très facilement avec des personnes à l’autre bout du globe. 

La mondialisation a d’ailleurs plus que jamais remis en cause le caractère physique des frontières. Elles existent toujours bien, mais il est de plus en plus facile de se déplacer sans en prendre compte. 

On peut par exemple parler de l’espace Schengen où il est tout à fait possible de se balader dans des dizaines de pays sans jamais avoir à subir un controle aux frontieres. Et pourtant, un autre phénomène est toujours aussi présent. 

Ce phénomène, c’est le racisme et c’est là que se trouve le paradoxe. Vivre dans un monde où nous communiquons et consommons des produits de l’étranger tout en arrivant à détester les personnes issues de ces pays.

Parfois, le racisme va plus loin et certaines personnes se mettent à haïr une partie de leur concitoyens pour le seul tort d’avoir une couleur de peau ou bien une religion différente de la leur. C’est d’ailleurs exactement ce qu’il vient de se passer au bord de l’Insep. 

Un sujet au coeur de l’actualité

Cette information arrive au coeur d’une actualité où le racisme est clairement au coeur du débat dans notre pays, mais plus généralement dans le monde entier depuis quelques semaines déjà. 

En effet, tout à commencé par la tragique mort de George Floyd, lors de son interpellation par la police de Minneapolis il y a environ un mois de cela suite à une interpellation bien trop musclée de la part de l’officier. 

Voir cette publication sur Instagram

CAMILLE LACOURT . BEAUTY. EDITORIAL HEAT / CHALEUR. Great time , Camille is a so cool, easy, simple and funny guy ! @blushmagazine DA / Réalisation : @lauredelvigo Photographer : @olivierrieuphotographer Hair : @twiks31 Stylist : @patifromparis @cam_lacourt_off @ffnatation @nageurs.ffnatation @maccosmetics @maccosmeticsfrance @peggysageofficial @muadefrance @undiscovered_muas @wakeupandmakeup @makeupartists.worldwide @fredbouffet #studiomakeup #beauty #beautymakeup #makeup #makeupartist #makeuppassion #maquillage #maquilleur #maquilleurstudio #studiomakeupartist #lyon #saintropez #makeupworld #makeuplover #makeupbyme #makeupoftheday #makeuplife #makeuptalk #makeupobsessed #makeupaddict #maquillage #maquilleurlyon #natation #camillelacourt #camillelacourt_off #ffnatation #champion #worldchampion #swimmer #nageur #beauty #instamakeup

Une publication partagée par Makeup Artist ???? (@fredbouffet) le

Cette mort a alors mis le feu au poudre de l’autre côté de l’Atlantique, mettant une fois de plus en exergue les différences faites entre les personnes dans le pays simplement via la couleur de leur peau. 

Il faut dire que la communauté noire venait déjà à peine d’être frappée par l’épidémie de Coronavirus qui touche principalement cette communauté aux USA et forcément, le coupe était pleine et prête à déborder. 

Au fil des semaines, ce mouvement de contestation s’est d’ailleurs mondialisé et en France il a rassemblé de nombreuses personnes autour de l’affaire Adama Traoré, mort lors de son interpellation et où la famille demande la tenue d’une enquête. 

Des photos dégradés avec des caractères racistes ! 

Malheureusement, l’information dont nous allons parler ici démontre s’il le fallait encore que le racisme est encore bien trop présent dans notre société actuelle et que certains n’osent pas le montrer ouvertement. 

Tout part d’une idée pour le moins originale et sympathique de la part de l’Insep, L’Institut National du Sport de l’Expertise et de la Performance qui est basé au très célèbre bois de Vincennes à Paris. 

L’idée est simple, de nombreuses photos d’athlètes prisent lors des JO de 2012 ont été installées sur les grilles de l’institut afin de rendre hommage aux sportifs ayant participé à cet événement. 

Le problème, c’est qu’il y a quelques jours plusieurs photo ont été taguées par des insultes racistes, notamment la photo du judoka Teddy Riner et du spécialiste du 110m haies Dimitri Bascou.

Camille Lacourt réagi à ces dégradations sur Instagram

Dans la foulée, la réaction de l’Insep ne s’est pas faite attendre. Forcément, l’institut dénonce fermement ce genre d’acte et annonce qu’une plainte a été déposé pour retrouver et juge le ou les responsables. 

Mais d’autres athlètes en ont profité pour prendre la parole suite à ces dégradations. C’est notamment le cas du nageur Camille Lacourt qui a partagé la photo dégradé de Teddy Riner sur son compte Instagram. 

Sur celle-ci, on voit la mention singe d’ajoutée sur le kimono de l’athlète. Selon Camille Lacourt, le fait de propager cette photo revient à montrer qu’il refuse de se taire quand ce genre d’événement a lieu. 

Il s’est alors dit dégouté et triste suite à cette découverte. Pour lui tous les sportifs de notre pays ne sont que bleu, blanc et rouge, les couleurs de notre drapeau qui représente aussi l’égalité, la liberté et la fraternité.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here