Camilia Parker Bowles, Charles, séjour discret en Californie, Meghan et Harry stupéfaits, Archie enlevé !

15347

Avec le confinement, mesure préventive mise en place pour réduire la propagation du Covid-19, le prince Charles est resté éloigné du cercle royal.

Essentiellement de ses parents, la reine Elisabeth II et le prince Philip, et de ses fils. Mais ses petits enfants aussi lui manquent beaucoup même si toute la famille a continué à communiquer par téléphone et visioconférence, comme ce fût le cas lors du premier anniversaire d’Archie, confiné à Los Angeles avec ses parents.

Dans les colonnes du magazine Woman’s Day, on pouvait lire cette confidence de l’héritier du trône. « Je n’ai pas vu mon père [Prince Philip] depuis longtemps, et je les ai eus par FaceTime, ce n’est pas pareil, n’est-ce pas »,  confiait-il.

Le même magazine informe au sujet d’un voyage secret du prince Charles et son épouse prévu pour rendre visite au petit Archie à Los Angeles. Le couple y songerait « sérieusement », surtout que cela fait déjà de longs mois que le prince Charles n’a pas revu son petit fils si ce n’est via des visioconférences.

 Pour son premier anniversaire le 6 mai dernier, aucun déplacement n’était envisageable, ni d’un côté comme de l’autre. Via le compte Twitter de Clarence House, un message lui avait été adressé : « Un très bon anniversaire à Archie, qui a un an aujourd’hui », pouvait-on lire.

Une photo en noir et blanc prise lors du baptême du petit garçon accompagnait ce message. Le cliché montrait le prince Charles regardant son petit fils qui se trouvait dans les bras de son papa, le prince Harry. A ce moment, la famille royale était encore, ou du moins semblait unie.

Le fils de la reine Elisabeth II serait également inquiet pour la sécurité du prince Harry et chercherait à tout prix à le ramener avec les siens à Londres. « Harry et Meghan se plaignent des paparazzis et des failles de sécurité, (…), mais à Londres, ils sont chez eux, et ils auront les lois pour eux », a affirmé une source anonyme dans les colonnes du Woman’s Day, confirmant ainsi les inquiétudes de l’héritier au trône britannique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here