in

La gorge de la fillette était couverte de cloques – après son décès, les docteurs en découvrent la cause

Briony Klingberg, âgé de 10 ans, a été confrontée à un destin particulièrement dramatique malgré la multitude d’examens réalisés par les docteurs de l’hôpital. Ce n’est qu’à la suite du décès qu’ils ont pris conscience qu’ils auraient pu la sauver.

Briony Klingberg, une petite fille âgée de 10 ans, était très dynamique et pleine de vie. Quand brusquement du jour au lendemain, elle a commencé à avoir de la fièvre et avait très mal à la gorge. La douleur était très difficile à supporter et elle avait beaucoup de difficultés à manger.

Sa mère, Bridget, s’en est inquiétée et a conduit son enfant à l’hôpital quelques jours plus tard. Elle a été ausculté par de nombreux docteurs, mais rien a été découvert chez Briony.

Sa santé s’est très vite agravé.

« Elle n’arrivait pas à manger, elle ne voulait pas boire, tout lui faisait extrêmement mal en avalant. Je ne pouvais pas arrêter sa douleur… rien n’a aidé, j’avais besoin d’aide », a déclaré Bridget Klingberg à 9News.

[wp_ad_camp_1]

Les docteurs imaginaient que la fillette était atteinte de quelque chose d’assez commun, d’une infection carabinée de la gorge, d’une fièvre dûe à l’inflammation des ganglions ou d’un problème liée à la mâchoire ou à la gorge. Mais ils ont finalement découvert, trop tard, qu’ils avait tort.

Les docteurs l’ont alors renvoyée chez elle avec des antibiotiques et des analgésiques. Mais sa santé s’est vite détériorée et a été à nouveau hospitalisée.

Wikimedia Commons (La photo n’a rien à voir avec l’événement)

« Nous ne sommes jamais rentrés chez nous avec un diagnostic. Ils ont juste fait des suppositions », a indiqué Bridget au Daily Mail.

Il s’avérait que Briony souffrait du virus de l’herpès simplex. Trois jours seulement à la suite de la consultation, son corps et ses organes ne pouvaient plus supporter l’infection et Briony est décédée.

[wp_ad_camp_1]

« Tout le monde nous renvoyait à la maison donc nous ne pensions pas qu’elle était tant malade […] Nous pensions sincèrement que si elle était assez maladie, ils nous diraient de rester [à l’hôpital] », explique Bridget, au Daily Mail .

Ce n’est qu’à la suite du décès de la fillette que les docteurs ont découvert la maladie herpétique.

On recense de nombreux cas d’herpès buccal en France, mais ils sont la plupart du temps sans danger. En cas de doute, il est important d’aller voir un médecin afin d’éviter tous risques.

Merci de partager cet avertissement afin que davantage de parents puissent en apprendre davantage sur les symptômes. Plus personnes ne devraient connaître une fin si tragique pour un virus aussi banal.

Un papa est surpris de trouver la chambre de son fils propre – une minute plus tard, il trouve une lettre qui l’anéantit

Pourquoi vous devez TOUJOURS laver vos vêtements au vinaigre – la raison est géniale