Brigitte Macron, visage tuméfié, violence sexiste, une image choquante !

Dans une tentative de sensibilisation à la violence domestique, Alexsandro Palombo, un artiste italien a fait une importante campagne d’affiches. Afin d’attirer plus de locaux, l’artiste a exposé des photos de plusieurs femmes inspirantes telles que Brigitte Macron dans les rues de Milan.

En effet les murs des rues de Milan ont été envahis de photos de femmes célèbres pleines d’inspiration. Parmi les visages facilement reconnaissables, Brigitte Macron et Michelle Obama, Aung San Suu Kyi, Sonia Gandhi, Angela Merkel et Brigitte Macron ont été repérées. Mais au lieu du sourire gracieux que ces femmes portent souvent, les photos montraient des blessures ainsi que des coups sur leurs visages.

Lire aussi :  Céline Dion, anéantie, bouleversée : elle lance un appel à l'aide...

Ces femmes ont été dépeintes comme des victimes de ce type de violence, comme l’a révélé le site belge 7sur7. Pour montrer que n’importe qui peut être victime de violence domestique, l’artiste a initié cette campagne intitulée « Just because I am a Woman » (Juste parce que je suis une femme).

Dans les légendes de chaque images, l’artiste a écrit quelques mots qui en dit beaucoup, comme « Je suis victime de violence domestique », « Je suis moins bien payée », « J’ai subi des mutilations génitales », « Je n’ai pas le droit de m’habiller comme je veux », « Je ne peux pas décider qui je vais épouser », « J’ai été violée ».

Lire aussi :  "Les 12 coups de midi", Paul terrifié ! Eric sort les crocs ...

Une bonne cause en effet mais cette campagne peut signifier plus d’une chose d’autant plus que les femmes de tant d’hommes politiques sont impliquées. De son côté, Brigitte Macron a indiqué qu’elle n’avait pas été informée préalablement à ce sujet.

Pour rappel, Emmanuel Macron avait déjà été interpellé par Muriel Robin concernant les violences faites aux femmes. « J’ai posé la question lors d’une manifestation à République, j’ai demandé à notre président, pour lui, combien coûtait la vie d’une femme ? ».

Voir cette publication sur Instagram

Dalla cancelliera Angela Merkel a Michelle Obama, le donne potenti del mondo vestono i panni delle vittime di violenza domestica. Sui muri di diversi luoghi pubblici milanesi sono comparsi questi manifesti firmati dall'artista @alexsandropalombo. "Just Because I am a Woman" trasmette un messaggio d'impatto, grazie a queste immagini che fanno eco ai numerosi attacchi di genere rivolti tanto a persone ordinarie, quanto a figure di rilievo nelle istituzioni. Un problema globale che ha ricadute su chiunque, facendoci rendere conto di quanta strada ci sia ancora da fare. #ViolenzadiGenere #Hatespeech #studiolegale #cambiamentopossibile #giurisprudenza #dirittipertutti #violenzadigenere #generazioni #paroleostili #alessiasorgato #leggepertutti #controlaviolenzasempre #justbecauseiamawoman #alexsandropalombo #milano

Une publication partagée par Studio Legale Alessia Sorgato (@alessiasorgato.studio) le



Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 10 ans déjà.