Brigitte Macron, une opération d’urgence, elle s’effondre !

3166

Décidément, cette année 2020 n’a pas commencé sous les meilleurs auspices pour la première dame de France, qui a été confrontée à une multitude de problèmes, qui ont ont de graves répercussions sur son moral. Tout a débuté avec la crise sanitaire, qui a déclenché un confinement pendant presque trois mois. Cette situation a eu raison du moral de Brigitte Macron, qui n’en pouvait plus.

En effet, l’épouse du chef de l’Etat, qui avait l’habitude de voir jusqu’à deux fois par semaine, ses trois enfants et ses sept petits enfants, a très mal vécu cet éloignement. La présence de sa famille, est essentielle, pour celle qui a fêté seule ses 67 ans durant la période de confinement.

Ensuite, l’ex professeure de français a été un grave problème de santé et a dû être opérée. En effet, cette opération de la rétine était, au début prévue au cours du mois de mars, en plein pic de l’épidémie du coronavirus, mais avait fini par être reporté à Juin 2020, pour éviter tous risque de contamination au covid 19.

Lire aussi :  Disparition de Bertrand-Kamal "Koh-Lanta" : les confidences stupéfiantes d' Alexia Laroche-Joubert !

La loi des mauvaises séries continuent pour la première dame de France, qui était confrontée à l’hospitalisation de son fils. Nos confrères de France Dimanche ont publié un dossier sur l’épouse du chef de l’Etat et donnent des nouvelles très inquiétantes. En effet, Brigitte Macron aurait très peur de perdre son fils. En effet, celui-ci a été hospitalisé en raison d’un grave problème de santé.

Toutefois, dans les pages intérieures, on apprend qu’il s’agit d’une histoire déterrée par la publication, car l’hospitalisation de son fils Sébastien a eu lieu alors Brigitte Macron avait seulement 21 ans. Elle a récemment accepté de revenir sur cette douloureuse épreuve lors d’une interview accordée à nos confrères de « Elle’.

« J’avais peur de ne pas savoir, peur qu’il ne lui arrive quelques chose » a annoncé l’épouse du président de la république. Elle avait bien conscience que quelque chose n’allait pas. Pourtant à ce moment là, les docteurs n’avaient rien trouvé. « Cet enfant n’a rien, vous lui transmettez vos angoisses », lui avait indiqué un énième médecin qu’elle avait rencontré pour soigner son fils. Au final, elle a trouvé le médecin qui a trouvé le bon diagnostic et a sauvé la vie de Sébastien.

Lire aussi :  Mylène Farmer, Sarkozy, très proche, étonnante révélation de Karine Ferri