Brigitte Macron, opérée en urgence. Elle brise le silence !

7978

La première dame de France, Brigitte Macron a été confrontée à des mois particulièrement éprouvants. En effet, l’année 2020 n’a pas commencé sous les meilleurs auspices pour l’épouse du chef de l’Etat, qui a été confrontée à des épreuves en cascade. Tout d’abord l’apparition de la crise sanitaire, qui a engendré un confinement de plusieurs semaines, a eu de grandes répercussions sur son moral. Selon ses proches , l’heureuse maman de trois enfants a frôlé la dépression.

De plus, elle était terrifiée à l’idée de perdre sa fille Laurence, qui officie en tant que cardiologue dans un grand hôpital parisien et qui lutte en première ligne pour contrer le Covid 19. De plus, l’éloignement avec ses trois enfants et ses sept petits enfants, que Brigitte Macron avait l’habitude de voir plusieurs fois par semaines, lui a « foutu un coup au moral », a rapporté un membre de son entourage.

A la suite du déconfinement, l’ex professeure de français a dû faire face à une douloureuse opération, qui devait à l’origine être réalisée durant le confinement. Mais pandémie oblige, l’opération a été reportée de quelques semaines pour éviter tout risque de contamination et « allégée » les hôpitaux qui ont beaucoup souffert durant de longs mois. « Il s’agissait d’une opération nécessaire, pas pas vitale …  » a rapporté le magazine people « Matin France ».

En effet, l’épouse du président de la république a été opérée dans la plus grande discrétion. D’après nos confrères de « France Dimanche », la ravissante blonde a subi une opération de la rétine.  « Comme tout acte chirurgical, cette intervention comporte des risques de perte partielle, ou plus rare, totale de la vision « , a indiqué l’hebdomadaire.

« Cette opération de la rétine ne devrait pas bouleverser son agenda, mais l’obliger à porter des verres teintés au cours des prochaines semaines « , a confié la publication Gala. Fort heureusement l’opération a été un succès. Mais toutes ses épreuves ont été difficiles à encaisser pour la première dame de France.

Suite à cette opération de la rétine, la première dame de France avait été contrainte d’annuler sa participation à la cérémonie célébrant les 80 ans de l’appel du Général de Gaulle. En effet, les médecins lui avaient préconisé un repos strict à respecter pendant quelques pour éviter « d’endommager ses yeux ». L’épouse du chef de l’Etat s’était excusée personnellement envers le prince Charles et son épouse pour son absence.