Accueil Célébrités Brigitte Macron, montre sa petite culotte. Nouveau scandale à l’Elysée !

Brigitte Macron, montre sa petite culotte. Nouveau scandale à l’Elysée !

5179

Si Brigitte Macron a signé des partenariats avec les maisons de prêts à porter les plus prestigieuses depuis l’élection présidentielle d’Emmanuel Macron, c’est que la première dame de France, sait bien que ses tenues vont être analysées dans les moindres détails. De plus, récemment, l’ex professeure de français a fait le choix de modifier son look vestimentaire, en optant pours des vêtements plus sobres.

D’après l’écrivaine, Anne Sinclair, son mari lui aurait demandé de choisir des tenues « moins tape à l’œil ». En effet, le chef de l’Etat aurait influencé sa décision ! D’ailleurs, l’écrivaine n’a pas mâché ses mots envers l’épouse du chef de l’Etat. « Une tenue trop habillée, avec des stilettos qui, sur les pavés de la cour d’honneur (…) avaient davantage un air de Fashion Week que de recueillement devant le leader de gauche disparu », a-t-elle indiqué.

Cette tenue qui a fait couler tant d’encre a été portée à l’occasion du vibrant hommage rendu à Michel Rocard. L’ex professeur de français avait choquée une partie des invités avec une robe, moulante dans laquelle apparaissait ses sous vêtements. D’ailleurs, même nos confrères italiens ‘Chi’, ont souligné un look peu conventionnel face à une cérémonie qui demandait beaucoup de sobriété.

Par ailleurs, la première dame de France a appris de ses erreurs et opte désormais pour des looks beaucoup moins « choquants ». Elle ne veut pas engendrer de polémique, qui pourrait nuire à la popularité de son époux, qui est depuis quelques mois en manque de popularité, en raison de la gestion de la crise sanitaire.

En effet, la gestion de l’épidémie du coronavirus a fait des ravages en France avec plus de 39 000 personnes décédées à cause du covid 19. Plus récemment , la nouvelle vague a engendré un nouveau confinement du pays avec de lourdes répercussions sur l’économie du pays. Une décision qui est critiquée par de nombreux français.

Pourtant, les membres du gouvernement affirment qu’il s’agissait d’une décision incontournable pour limiter la propagation du coronavirus qui continue à sévir dans notre pays. Emmanuel Macron doit faire face à un pays fracturé, qui n’arrive pas à se comprendre et les décisions prises n’aident pas à une bonne réconciliation.