Brigitte Macron, menacée, elle est confinée à l’Elysée !

362

Alors qu’en début de semaine avait commencé la rentrée scolaire à la suite des vacances de la Toussaint, l’ensemble des établissements scolaires ont respecté une minute de silence, à 11h, en hommage à Samuel Paty le professeur de Conflans-Sainte-Honorine, assassiné le 16 octobre 2020. Le ministère de l’éducation nationale a annoncé que dans chaque classe, et selon le niveau, un travail a été mené autour de la liberté d’expression, dans le respect de tous et de chacun.

Depuis que le président de la république, a rendu hommage officiellement à la mémoire de cet enseignant, le monde musulman est en colère et en comprend pas un tel manque de respect envers le prophète Mahomet (PSL). Ainsi une grande majorité de ces pays, ont décidé de boycotté les produits français pour montrer leur colère et mécontentement.

Dans ce contexte très tendu, le chef de l’Etat, Emmanuel Macron et son épouse, Brigitte sont confrontés à une période difficile. En effet, les menaces de morts sont devenues leur quotidien. La première dame de France est terrifiée à l’idée que l’on s’en prenne à son époux depuis ses prises de positions sur la liberté d’expression et la laïcité.

Rappelons que ces dernières semaines, beaucoup de personnes à travers le monde ont brûlé le drapeau français ainsi que le portraits d’Emmanuel Macron. De plus même les pays « alliés » à la France se désolidarisent des propos émis par le chef de l’Etat. C’est le cas de premier ministre Canadien, Justin Trudeau, ou encore des Etats Unis ou l’Angleterre, qui ont émis divers amis à travers leurs journaux, mentionnant que la liberté d’expression a des limites et qu’en aucun cas, elle ne doit blesser autrui dans ses croyances.

Par ailleurs, le magazine people Closer a consacré un dossier sur la première dame de France et livre des nouvelles préoccupantes à son sujet. Le couple vit dans la peur depuis « la flambée des colère dans une partie du musulman, après la republication des caricatures du prophète », a annoncé la publication.

Par ailleurs, l’ex professeure de français a très mal vécu le premier confinement, où elle aurait frôlé la dépression, selon un membre de son entourage. En effet, la mise en place d’un nouveau confinement aurait mis le moral dans les chaussettes de Brigitte Macron, qui a hâte que cette épidémie du coronavirus soit enfin neutralisée.