Brigitte Macron, « matérialiste », profite de l’argent du contribuable …

0
2747

La femme du président de la république, Brigitte Macron, fait l’objet d’une nouvelle polémique que l’Elysée aurait préféré ne pas voir apparaître. D’après certains médias, Brigitte Macron profiterait de son rôle de première dame depuis trois ans et ne se priverait de rien. Certains annoncent même que l’ex professeure de français dépenserait sans compter !

Cette rumeur a été colportée par la publication « Secret » qui a publié un dossier sur l’heureuse maman de trois enfants. Le magazine people fait des révélations fracassantes sur le style de vie très luxueux d’Emmanuel et Brigitte Macron.

Toutefois, le couple présidentiel a révélé récemment, qu’ils faisaient en sorte de payer avec leur propres fonds leurs courses, mais aussi, certaines factures, comme leur taxe d’habitation.

Voir cette publication sur Instagram

???????? #EmmanuelMacron #BrigitteMacron #2018

Une publication partagée par Emmanuel et Brigitte Macron (@emmanueletbrigittemacron) le

Contrairement aux bruits de couloir qui sont colportés, la première dame de France serait très loyale. Avec la crise économique, celle qui vient de fêter ses 67 ans, ne souhaite en aucun cas recourir à l’argent du contribuable.

D’ailleurs, en cette période de crise, Brigitte Macron a fait le choix de régler avec ses propres économies quelques dépenses concernant ses appartements privés, là où les anciennes premières dames n’auraient pas hésité « à mener grand train aux frais de l’État ».
Un membre du palais confirme cette décision de la première dame de France.

« Combien de trucs elle a acheté sur ses économies personnels ! Des fois, je lui dis : “Mais pourquoi c’est toi qui paies, Brigitte ?” Elle me répond : “On ne veut pas d’histoires” », selon l’hebdomadaire France Dimanche.

De plus, l’ex professeure de français a subi récemment une opération de la rétine très sensible, qui devait à l’origine avoir lieu en Mars dernier. Mais suite à l’épidémie du coronavirus, l’opération a été reportée à la semaine dernière. Fort heureusement, l’intervention s’est bien passée.

Brigitte Macron, « isolée », déstabilisée

Brigitte Macron rencontrerait dans sa fonction de première dame un problème majeur.

Voir cette publication sur Instagram

Remember to smile~

Une publication partagée par ???? Emmanuel Macron Fanpage ???? (@macroncestmapoule) le

La première dame ferait face à la barrière de la langue, lors notamment de ses rencontres avec les personnalités étrangères, indique le magazine Célébrité qui explique que Brigitte Macron reste cependant réticence quant au fait d’avoir recours aux services d’un interprète.

« Elle est un peu larguée par moment », aurait confié un proche de la première dame, repris par la publication. Elle aurait particulièrement rencontré des difficultés avec le président américain, Donald Trump. Ce dernier ne « ferait aucun effort » et userait de « mots d’argots » que Brigitte Macron a du mal à comprendre.

Cependant, l’épouse d’Emmanuel Macron n’éprouve aucune difficulté à échanger avec son homologue américaine Melania Trump. Les deux premières dames, qui mènent le même combat pour l’éducation et partage la même passion pour la mode, ont d’ailleurs noué une relation amicale.

« La veille, elles avaient affiché leur complicité dans les jardins de la Maison-Blanche, discutant en se tenant la main alors que leurs époux plantaient un chêne, symbole de l’amitié historique franco-américaine», commentait le site Le Soleil lors de la visite du couple Macron à la Maison Blanche. Pourtant, les deux femmes n’ont pas grand-chose en commun.

Elles auraient pu se revoir ce mois de juin à Londres où Brigitte Macron devait à l’origine accompagner son époux, à l’occasion de la commémoration du débarquement de Normandie. Un rendez-vous qu’elle n’aura pu honorer en raison d’une intervention de la rétine qu’elle devait subir dans le même temps.

La première dame ne rencontrera pas plus les membres de la famille royale d’Angleterre, notamment le prince Charles et son épouse Camille Parker-Bowles, en raison de ce voyage manqué. D’autant plus triste que ce n’est pas la première fois qu’elle rate  l’opportunité d’échanges fructueux avec les Anglais.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here