Brigitte Macron, épuisée, elle est au bord du gouffre !

0
3271

Si la première dame affiche un visage rayonnant à quelques jours du 14 juillet qui s’affiche moins festif que les années antérieures, ce ne serait pas le cas du chef de l’Etat dont la photographe officielle a publié un cliché récemment.

Ce mardi 30 juin, Soazig de la Moissonnière a posté sur son compte Instagram une nouvelle photo d’Emmanuel Macron. Cette fois, le chef de l’Etat, apparemment en séance de travail, se trouve dans l’Airbus présidentiel qui rentre à Paris. Et s’il apparait tout sourire sur l’image, le président ne semble pas moins fatigué, alors que le 14 juillet approche à grands pas. Cette année, l’organisation devrait être différente en raison de l’épidémie de coronavirus et des mesures sanitaires qui s’imposent.

Emmanuel Macron présente des signes de fatigue

Les derniers mois de confinement n’ont nullement donné de répit à Emmanuel Macron. D’abord confronté à la réforme des retraites, le chef de l’Etat a dû ensuite faire face à un défi sans précédent, sous la forme de l’épidémie de coronavirus. En quelques jours, l’époux de Brigitte Macron s’est retrouvé emporté dans la spirale des décès, contraint de décider de façon appropriée pour le bien des Français.

Aussi, après des semaines sur le qui-vive en raison de la pandémie de Covid-19, Emmanuel Macron apparait fatigué, comme sur la photographie postée sur Instagram ce 30 juin par Soazig de la Moissiennière, qui suit le mari de Brigitte Macron partout depuis 2016. Peut-être est-ce là le message que souhaitait faire passer la photographe, celle d’un président qui continue de travailler malgré la fatigue. Et si ce dernier devrait pouvoir prendre ses vacances, il semble que rien dans ce sens n’ait encore été prévu.

« Quant à cet été, rien n’est acté, c’est encore trop tôt. Le président a beaucoup de travail », indiquait le cabinet de la première dame au magazine Gala, précisant que le couple présidentiel serait bien au Touquet pour le second tour du vote. « Si les amoureux ne descendent pas dans le sud lors des vacances d’été, il s’agirait d’une première depuis l’élection d’Emmanuel Macron au pouvoir », commente le site Closer.

Emmanuel Macron pourrait décider de rester à Paris

Si Emmanuel et Brigitte Macron peuvent en effet s’offrir quelques jours de vacances cet été, ils pourraient aussi décidé de rester à l’Elysée. Même s’ils pourraient se rendre à Bormes-les-Mimosas où le couple avait séjourné l’été dernier, et où le président disposerait d’un bureau pour continuer à travailler, le chef de l’Etat pourrait préférer demeurer à la capitale pour suivre le déconfinement et être à l’Elysée en cas de résurgence de la pandémie.

Surtout que le président de la République peine dans les sondages d’opinion ces dernières semaines. Mi-juin, il s’était de nouveau adressé aux Français pour annoncer les prochaines étapes du déconfinement, ainsi que ses ambitions pour les années qu’il a encore à passer à la tête de l’Etat. C’était la quatrième fois depuis le début de la crise sanitaire résultant du Covid-19, qu’Emmanuel Macron parlait aux Français.

« Exceptés Mayotte et la Guyane, l’intégralité du territoire passera en zone verte, une nouvelle étape qui « va permettre d’accélérer la reprise », après « une première victoire » contre le virus », rapportait France 24 sur la base des propos du chef de l’Etat, précisant la confirmation du second des élections municipales le 28 juin et la réouverture de plusieurs autres services à travers le pays comme les écoles, les cafés et les restaurants, les visites dans les maisons de retraites et les Ehpad.

Un 14 juillet revisité

Chaque année, le 14 juillet est célébré par les Français. Et ces derniers peuvent alors assister à la parade militaire des Champs-Elysées. Mais cette année, qui a connu l’assaut du Covid-19, est bien différente. En raison des exigences sanitaires imposées par l’épidémie, le défilé traditionnel n’aura pas lieu. Il a été remplacé par une cérémonie qui se tiendra à la place de la Concorde et qui devrait rendre hommage aux soignants en première ligne contre le coronavirus durant la pandémie.

« La cérémonie, qui inclura un défilé aérien, mettra à l’honneur la participation de nos armées à la lutte contre le Covid-19, à travers l’opération Résilience ; elle rendra également hommage aux personnels soignants que les Français ont applaudis chaque soir durant la période de confinement ainsi qu’à l’ensemble des acteurs mobilisés contre le virus », indique-t-on à l’Elysée, précisant que « la cérémonie militaire sera distincte de l’hommage aux soignants ».

L’organisation devrait concerner 2000 participants contre 4300 en 2019. 2500 invités sont attendus dans le respect des mesures de distanciation sociale, ce qui exclu le grand public pour l’instant. Toutefois, « la situation pourrait être réévaluée d’ici au 14 juillet », indique l’Élysée, précisant qu’ « il y aura des caissières, des éboueurs, toutes ces professions qui ont permis à la France de tenir et dont les Français veulent voir le comportement exemplaire honoré ». « Le président de la République souhaite une reconnaissance qui soit également symbolique, de la nation toute entière, envers ceux qui se sont mobilisés dans cette épidémie et continuent à le faire », a déclaré Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here