Brigitte Macron, descente aux enfers, Un homme hyper-puissant l’a « violée » dans son intimité !

4144

La première dame de France a particulièrement mal vécu les 55 jours de confinement. En effet, l’éloignement avec ses enfants et ses petits enfants ont été insupportables pour elle. D’ailleurs, elle aurait frôlé la dépression, selon certains proches du couple présidentiel.

Voir cette publication sur Instagram

#paris#palaisdelelysée #brigittemacron#sophie#📷🇫🇷👠

Une publication partagée par liewig (@christianliewig) le

Récemment, Brigitte Macron a été confrontée à une opération particulièrement douloureuse, qui à l’origine devait se déroulée en mars dernier. Mais en raison de l’épidémie du coronavirus, cette intervention à l’œil a eu lieu il y a quelques jours.

Cette opération de la rétine « ne devrait pas bouleverser son agenda, mais l’obliger à porter des verres teintés au cours des prochaines semaines « , selon le magazine Gala, qui apporte dans sa dernière édition, des nouvelles rassurantes sur la santé de la première dame de France.

Voir cette publication sur Instagram

Mai toccare la Regina L'incontro con la regina richiede il rispetto di norme precise: non puoi baciarla (a meno di non essere un altro regnante), non puoi toccarla, ti devi inchinare quando si avvicina e quando saluta e tocca a lei la prima parola. Per risponderle, la prima volta devi utilizzare “Sua Maestà ” e poi “Signora” durante la conversazione . 🇬🇧 Never touch the Queen The meeting with the queen requires compliance with specific rules: you cannot kiss her (unless you are another ruler), you cannot touch her, you must bow when she approaches and when she greets and touches the first word. To answer her, the first time you have to use "Her Majesty" and then "Lady" during the conversation.. 🇪🇸 Nunca toques a la reina La reunión con la reina requiere el cumplimiento de reglas específicas: no puedes besarla (a menos que seas otra regla), no puedes tocarla, debes inclinarte cuando ella se acerca y cuando saluda y toca la primera palabra. Para responderle, la primera vez que tienes que usar "Su Majestad" y luego "Dama" durante la conversació[email protected] #reinaletizia #queenletizia #spain #brigittemacron #macron #kingfelipevi @kingfelipevi #reinadeespaña #reina #nuncatoquesalareina

Une publication partagée par Le Piu Affascinanti Di Milano (@lepiuaffascinantidimilano) le

Par ailleurs, dans le cadre des commémorations du débarquement de Normandie, Brigitte Macron était effrayée à l’idée que le président américain, Donald Trump, soit présent en France, comme pour les années précédentes.

En effet, l’année dernière, le mari de Mélania Trump n’a pas été épargnée et s’est même sentie « violée » dans son intimité face aux propos très bruts du président américain. Cette séquence de sa vie semble avoir beaucoup marquée l’ex professeure de français.

« L’attrait qu’elle exerce n’empêche pas pour autant les remarques grossières,
en privé comme en public. Au vu et au su du monde entier, Brigitte Macron doit encaisser la goujaterie de Donald Trump, qui feint de s’émerveiller en la jaugeant de pied en cap », indique le livre « Madame La présidente ».

Le président américain lui avait lancé à la figure : « Elle est vraiment en bonne forme physique ! ». « Face à l’indélicat président américain qui la détaille devant son époux et commente sa silhouette en mondovision, la première dame offre un sourire poli, en guise de bouclier. Il lui arrive si souvent de serrer les dents »,apprend-on dans le livre.