Brigitte Macron blessée et fatiguée à l’Elysée – un séjour tant attendu …

4141

Il y aurait une explication bien précise au choix de Brigitte Macron de passer ses vacances au fort de Brégançon.

La première dame n’affectionnerait pas particulièrement la résidence des présidents français laissée par le Général de Gaulle. Mais selon le Journal de France, qui revient sur le séjour du couple présidentiel dans le Var après Paris Match, Brigitte Macron «a choisi cet été la sobriété et la proximité ».  et cela pour des raisons bien particulières.

D’abord en raison de la crise sanitaire et économique. La première dame aurait choisi de ne pas «froisser les Français », déjà durement éprouvés, d’autant plus que la rentrée se rapproche à grand pas et que le risque d’une résurgence du coronavirus dans le dernier trimestre de l’année n’est pas totalement écarté. L’épidémie a déjà fait des milliers de morts dans le pays et de nombreux cas sont annoncés encore chaque jour.

Mais en posant ses sacs cet été au fort de Brégançon, Brigitte Macron souhaitait surtout que son époux se repose et reprenne des forces pour affronter la rentrée d’un bon pied. Emmanuel Macron était apparu épuisé ces derniers mois. La photographe de l’Elysée livrait des images le montrant fatigué. Sur l’une d’entre elles, il était affalé sur un canapé.

Il faut dire que la fin de l’année 2019 n’a pas été simple pour le président de la République, rattrapé dès le premier trimestre de 2020 par la crise sanitaire d’ampleur mondiale qui a fait plus de 30 000 morts en France. Enfin, il y a eu les élections et Emmanuel Macron a dû changer, contre son gré a-t-il semblé, de premier ministre.

12Ces vacances, restées studieuses, lui auront tout de même permis de relâcher la pression. A bord de son jet-ski, Emmanuel Macron a paru un moment tout oublier pour ne vivre que l’instant présent. «C’est tout le rôle d’une première dame lors de son séjour estival, que d’arriver à remettre les choses à leur place», à commenté le Journal de France.

Emmanuel Macron semble requinqué désormais pour la rentrée. Ce vendredi, il a donné les grandes lignes de cette rentrée empreinte du spectre d’une nouvelle épidémie coronavirus. « Ce sont tous les gestes barrières ensemble qui comptent. Si on porte le masque et qu’on ne se lave pas les mains, ce n’est pas bon », a fait savoir le chef de l’Etat qui n’exclut aucune éventualité, mais rassure : « On fait tout pour éviter le reconfinement ».