Brigitte Macron, au bord du gouffre, durement touchée par la crise !

31091

Brigitte Macron et son époux, Emmanuel n’ont pas commencé l’année 2020 sous les meilleurs auspices. En effet, l’apparition de la crise sanitaire a eu des répercussions terribles sur leur couple, qui n’a pas eu le temps de se retrouver comme il le souhaitait. En effet, le président de la république était trop accaparé à gérer et trouver des solutions avec son gouvernement à l’épidémie du coronavirus qui a fait des ravages sur son passage.

De plus la première dame de France aurait très mal vécu cette période. Celle qui avait l’habitude de voir deux fois par semaine ses trois enfants, ainsi que ses sept petits enfants, a eu beaucoup de difficultés à supporter l’éloignement imposé par le confinement pour limiter la propagation du covid 19.

Selon certains proches, elle aurait frôlé la dépression. Fort heureusement, elle a tenu le coup grâces aux nouvelles technologies qui lui ont permis de garder un lien avec ses proches, et notamment via les appels vidéos. Cela a permis, en partie d’atténuer son sentiment de solitude.

D’autant plus qu’elle était terrifiée à l’idée de perdre sa fille Laurence et son gendre, qui officie en tant que médecin au sein d’un grand hôpital parisien. En effet, en première ligne pour combattre le coronavirus, le couple comme tous le personnel soignant a souffert du manque de moyen dès l’apparition de l’épidémie. Rappelons qu’à cette époque, les masques étaient distribués au compte goutte.

Par ailleurs, le neveux de Brigitte Macro est récemment sorti de son silence. Ce dernier originaire d’Amiens a indiqué qu’il était à deux doigts de mettre la clés sous la porte. Comme pour tous les commerçants, la crise sanitaire a eu des répercussions terribles sur la situation financière des entreprises.

Jean-Alexandre Trogneux, qui tient une dizaine de chocolateries a annoncé avoir perdu plus de 80 % de son chiffre d’affaires. Pour tenter de sauver les meubles, durant Pâques, qui est une période décisive pour les chocolatiers, il a été contraint de vendre ses chocolats sur internet. Ses ventes n’ont malheureusement pas eu le succès escomptés.

Aujourd’hui il est confronté à une situation très précaire. Malgré les aides mises en place par le gouvernement pour sauver les entreprises, il n’est pas sûr de pouvoir sortir la tête de l’eau. En effet, les charges semblent difficiles à payer à l’heure actuelle.