Brigitte Bardot laissée à l’abandon dans le Var – grande injustice qui l’a rendue furieuse …

2682

Le magazine Intimité dévoilait une injustice dont aurait été victime l’activiste pour la cause des animaux.

Le fait mentionné par intimité est l’exclusion en 2009 de la Fondation Brigitte Bardot du salon du cheval. La FBB avait auparavant participé à trois expositions au Salon du cheval : en 1999, 2000 et 2002. Seulement, pour sa quatrième participation, l’accès lui a été refusé. Pourtant,  la fondation remplissait toutes les conditions nécessaires pour y prendre part.

Le propriétaire du salon, Christian Patria, annonca lui-même cette décision. « Nous apprenons que la FBB a l’intention de mener des actions visant à déstabiliser certains de nos exposants ». Christian Patria parlait alors de la lutte que l’association BB menait contre l’hippophagie (la consommation de viande de cheval).

Brigitte Bardot, blessée, contesta cette décision, la décrivant comme une privation de liberté d’expression. « Cette exclusion n’est ni plus ni moins qu’une réelle atteinte à notre liberté d’expression et à notre devoir d’information », déclarait la fondation BB avec laquelle elle déposa un déféré au tribunal de Grande Instance de Paris.

France Dimanche de son côté affirmait il y a peu que la meilleure amie des animaux aurait pour projet de quitter la France. Brigitte Bardot est apparu  terriblement en colère contre le gouvernement contre lequel elle s’était laissé aller à quelques injures. Selon la comédienne, la France ne serait plus comme avant. « Je suis française de souche, j’ai représenté ‘Marianne et suis connue du monde entier alors je vous emmerde, vous les donneurs de leçons, les politiquement corrects, bande de trouillards émasculés », déclarait-elle.

Plus récemment, le mardi 7 juillet, elle s’est davantage lâché en critiques contre les autorités. « Je suis épouvantée, et je suis écœurée. Je trouve qu’on est gouvernés par des lâches ! Vraiment soumis à une partie de la France qui maintenant n’appartient plus à la France. C’est scandaleux d’agir comme ça de la part d’un gouvernement. Moi, j’en ai marre et plus que marre ! Il y a des moments où j’ai envie de quitter la France tellement c’est devenu dégueulasse ! Ils doivent assurer la sécurité de la population, quoi qu’il arrive», affirmait-elle.

L’ancienne actrice a également regretté l’existence de ces « endroits où plus personne ne peut rentrer, ni les flics, ni les pompiers, ni médecins ni personne ». « Maintenant, c’est tout juste si on nous fout pas dehors avec un coup de pied dans le c** ! En tout cas, c’est ce qui va arriver. On est gouverné par des lâches, des soumis, des sans c***lles », lançait-elle violemment.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here