Brigitte Bardot « intenable », ses révélations explosives sur un acteur émérite …

3130

Brigitte Bardot a rendu un hommage déroutant à Michel Piccoli, avec qui elle avait partagé l’affiche dans un film de Jean-Luc Godard.

Voir cette publication sur Instagram

Brigitte Bardot ????????

Une publication partagée par TOUCH The Store by M&A (@touchthestore) le

« Il avait du talent, de l’humour et il aimait mes fe**es », exprimait Brigitte Bardot dans un communiqué à l’AFP en hommage à l’acteur décédé le 12 mai dernier des suites d’un accident cérébral. Elle se referait alors au film de Jean-Luc Godard, Le mépris, dans lequel ils se donnaient la réplique.

Un clin d’œil à la scène d’ouverture dans laquelle Brigitte bardot, allongée nue sur un lit, demande à Michel Piccoli qui semble envouté : «Tu vois mon derrière dans la glace ? », demande-t-elle  -«  Oui », répond-il. «  Tu les trouves jolies mes fesses ? » – « Oui, très ».

Pour expliquer cet hommage inaccoutumé, Brigitte Bardot déclarait au micro de RTL le 28 mai : «On s’entendait très très bienOn se faisait des farces, on s’amusait comme des potaches un peu. On s’est bien amusés avec Piccoli. Quand je dis qu’il aimait mes fesses… Je trouvais qu’il fallait mettre un peu d’humour dans la détresse de sa mort. Il aurait apprécié je pense ».

« Michel Piccoli : nous avons interprété Le Mépris mais partagé une grande estime réciproque. Les derniers embruns de la Nouvelle vague l’ont emporté me laissant seule sur la plage abandonnée», exprimait-elle d’ailleurs sur Twitter à la disparition de ce dernier.

Mais les larmes pour  Brigitte Bardot ce n’est pas pour très longtemps, occupée comme elle est à la cause animale. L’actrice engagée depuis plusieurs années pour la protection des animaux affirme se retenir de dire tout ce qu’elle pense. « Si je disais ce que je pense de l’humanité dans son ensemble, et de nos dirigeants, de nos facebookards, je crois que j’irais en taule direct », affirmait-elle.

Récemment, elle a été renvoyée devant le tribunal pour propos injurieux contre les habitants de l’ile de la Réunion. « Mon seul tort est d’avoir fustigé l’ensemble de la population en blessant ceux qui ne blessent pas les animaux. Je leur demande de me pardonner », indiquait-elle dans un message à l’AFP. Sa dernière condamnation remonte à 2011 pour incitation à la haine raciale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here