Bernard Tapie, le dernier printemps !

Il s’agit là d’une extraordinaire détermination de la part d’un homme qui refuse de subir le sort.

Dans le magazine Sept à huit diffusée sur TF1 le 24 novembre, Bernard Tapie avait paru amolli. « Là, ce ne sont pas de très bonnes nouvelles. Mais les prochaines seront bonnes. Pour moi, je ne suis pas dans une phase terminale, j’ai eu la peau, l’œsophage, l’estomac, la corde vocale, maintenant c’est les poumons. C’est une évolution», révélait Bernard Tapie au sujet de la maladie qui l’afflige en ce moment.

Lire aussi :  Mireille Mathieu, terrible tragédie, sa demande à l'aide bouleversante !

Son état semble en effet préoccupant. Mais l’ancien ministre ne veut rien laisser paraitre. Il refuse l’abattement et aspire à garder la tête levée. Ainsi et avec la conviction de vaincre, il saura mieux faire face à la maladie. L’homme d’affaires a déjà un nouveau projet qu’il souhaite implémenter en ce début d’année 2020.

Si sa santé le lui permet, Bernard Tapie fera son retour au théâtre. Il jouera de nouveau McMurphy, « son premier rôle sur les planches ». Au cinéma, le personnage avait été interprété par Jack Nicholson dans ‘‘Vol au dessus d’un nid de coucou’’.

« Encore un vrai défi pour Bernard de se retrouver, au printemps prochain, dans une salle parisienne pour fêter les vingt ans de ‘‘Vol au dessus d’un nid de coucou’’. Cela fait un moment que j’y pense et qu’on en parle. Il était en forme, il nous a joué des scènes de McMurphy avec une telle énergie, il est impressionnant», a signifié le producteur du projet, Philippe Hersen, sur son compte Facebook.

Lire aussi :  Kate Middleton, drame, elle est en pleine dépression !

Bernard Tapie lutte depuis deux ans contre le cancer. Mais son combat, c’est aussi pour conforter et donner du courage à toutes les personnes malades comme lui. Malgré des traitements accablants, Tapie ne veut d’aucun traitement de faveur. Il a ainsi refusé un agenda adouci au seul motif qu’il est souffrant.

Lire aussi :  Michael Jackson: scandale d'abus sexuels envers des hommes...

L’ancien président de l’OM entend jouer quatre à cinq fois par semaine pour un plafond de 25 représentations à Paris, avant une tournée dans le reste du pays. Trois salles sont déjà prévues pour tous ceux qui voudront vivre en direct cette « magnifique leçon de vie pour tous ceux qui souffrent ».