Accueil Célébrités Bernard Tapie, encore face à la justice. La maladie a pris le...

Bernard Tapie, encore face à la justice. La maladie a pris le dessus !

Bernard Tapie c’est surement un peu l’incarnation du rêve américain à la française. Un homme qui est parti d’un petit magasin de vente de télévision pour devenir l’une des plus grosses fortunes du pays. 

Doué d’un sens des affaires pour le moins développé, Bernard tapie n’a pas tardé à montrer qu’il était doué pour faire de l’argent et pour accomplir ses rêves en tant qu’entrepreneur ce qu’il réalise avec brio. 

Cette réussite lui ouvrira d’ailleurs de nombreuses portes par la suite, comme celle du football;, un monde qu’il apprécie et auquel il s’est toujours intéressé. Il réussira ainsi à racheter le club de l’OM. 

Véritable supporter avant l’achat, Bernard Tapie voudra emmener le club jusqu’au sommet de l’Europe et comme pour beaucoup de projets il réussira à atteindre ses objectifs en 1993 en remportant une compétition prestigieuse. 

Cette compétition, c’est la Ligue des champions bien connus des fans de football et qu’un seul club français n’a réussi à gagner depuis qu’elle existe, l’Olympique de Marseille de Bernard Tapie. 

Un combat épuisant 

Mais il serait incomplet d’aborder la vie de Bernard Tapie sans évoquer les nombreux procès qu’il a dû disputer lors de sa carrière, faisant face à de nombreuses accusations au fil des années. 

En ce moment même, il doit faire face à un nouveau procès, mais un problème de santé vient de rendre les choses plus compliquées. En effet, l’homme d’affaires lutte depuis des mois maintenant contre le cancer. 

Il y a quelques jours de cela, il a même dû quitter son propre procès n’étant plus en état d’y assister à cause de la fatigue. Le juge a alors donné un temps à Bernard tapie pour se remettre en forme. 

Cet état de forme terrible, l’avocat même de Bernard Tapie l’a évoqué il y a peu indiquant que ce procès risquait d’être le dernier combat de sa vie et qu’il était étonné de la force dont faisait preuve son client au vu de sa situation. c