Bernadette Chirac, se donner la mort, idées négatives, confidences effroyables

54

Bien avant d’être affaiblie par le décès de son époux qui a mené un long combat contre la maladie, l’ex première dame de France a été confronté au suicide d’un proche. Ce drame a touché son beau-fils, le premier époux de sa fille Claude.

Il se prénommait Philippe Habert et s’est suicidé seulement quelques mois après son mariage avec Claude. Leur couple vivait une grave crise conjugale et les rapports se sont envenimés quand ce dernier n’avait pas mâché ses mots en direct à la télévision, à l’encontre d’Édouard Balladur, un ami intime de Jacques Chirac.

Cette tragédie qui a fortement marquée Bernadette Chirac D’ailleurs, Gala a décidé de publier un dossier sur cette tragédie et s’est appuyé sur les confidences de Jocelyne Sauvard, qui a écrit le livre ‘Jacques et Bernadette’.

Pour l’ex première dame de France, le suicide constitue le taux le plus important de «  mortalité chez les jeunes après les accidents de la route ».

De plus, des années après, sa fille ainée, Laurence, avait fait plusieurs tentatives de suicide.

Cette dernière souffrait d’une anorexie mentale. elle finira par mourir à la suite d’un arrêt cardiaque.