Angèle, la chanteuse qui a détrôné johnny hallyday !

La chanteuse belge a connu en 2019 un succès éclatant et s’est classée en tête des ventes en France.

Avec des ventes de son album Brol estimées à 532111, Angèle réalise déjà un exploit. Mais elle va plus loin en détrônant, avec seulement deux ans dans le domaine, le taulier Johnny Hallyday (433656 copies de Johnny), et la diva québécoise Céline Dion (77 000 exemplaires de Courage).

Angèle Van Laeken, de son vrai nom, est la fille du chanteur Marka et de l’actrice Laurence Bibot, qui a notamment tourné avec Michèle Laroque dans Ma vie en rose. Avec son frère cadet, Roméo Elvis, star montante du rap, elle a fait un duo Tout oublier, regardé autour de 100 millions de fois sur Youtube. C’est à travers ce clip d’ailleurs qu’Angèle trouve le moyen de poursuivre sa voie. « Pour Balance ton quoi, en référence au « balance ton porc », né après l’affaire Weinstein, Angèle donne ainsi un cours magistral de « non-harcèlement des femmes » à un groupe de mâles, dont un Pierre Niney très attentif », souligne un magazine people.

Lire aussi :  Laeticia Hallyday, souffrante, étrange rendez-vous secret à l'hôpital

Toutefois, bien que le titre semble être devenu l’hymne féministe d’une génération entière, la jeune femme ne se dit pas féministe. «Ça me fait peur. Je trouve beau d’arriver à parler d’un sujet intense, que la chanson passe à la radio… Jai le sentiment d’avoir accompli quelque chose mais si j’avais su, je crois que j’aurais arrêté d’écrire cette chanson en me disant ‘‘trop de pression’’ », signifiait-elle au magazine Le Parisien.

Jusqu‘en 2017, Angèle s’était contenté de diffuser sur Internet des vidéos d’elle « mêlant chant et humour corrosif ». Après deux ans de carrière seulement, la jeune femme qui a appris à jouer au piano dès l’âge de 5 ans, espérant suivre la voie de son idole Hélène Ségara, pour intégrer par la suite une école de jazz, souhaite déjà faire une pause, pour se ressourcer et se retrouver, et éviter ainsi le burn-out . « Cela fait deux ans que je suis dans un tunnel. Je n’aurais jamais cru que ça irait si vite. Je vais devoir faire une pause », confiait –elle au Parisien.