Alexandra Sublet, après la rupture, elle continue de voir son ex

90

La présentatrice sera certainement contente de retrouver son ex-mari au 23e Festival de Alpes d’Huez.

C’est sur son compte Instagram qu’Alexandra Sublet a annoncée la nouvelle, confirmée par la chaine de télévision TF1 sur son compte Twitter, selon laquelle elle « officiera en qualité de maitresse de cérémonie les 17 et 18 janvier pour la cérémonie de clôture du Festival International de Comédie ».

Elle y rencontrera Elsa Zylberstein, Michèle Laroque, Arnaud Duret, Michael Youn, ainsi que Stéphane De Groodt, dont les présences à l’évènement sont annoncées. Mais ce sera surtout l’occasion pour la présentatrice de revoir son ex-mari, clément Miserez, producteur, avec qui elle a d’ailleurs partagé il y a peu de temps des moments conviviaux.

En fait, il semblerait que malgré leur séparation, ils ne soient jamais loin l’un de l’autre. Surtout que comme le révélait l’animatrice au confrère Gala, ils ne sont pas encore officiellement divorcés, faute de temps. Rien de bien étrange alors si les ex pas encore tout à fait ex, un an après leur séparation, garde une certaine proximité. « Après sept ans de mariage, ils ont décidé, d’un commun accord, de vivre chacun de leur côté…Malgré la fin de leur idylle, ils restent proches et tiennent à garder de bons rapports pour le bien-être de leurs enfants, Charlie âgée de 7 ans, et Alphonse, 5 ans », indique Gala.

Les deux anciens conjoints s’étaient retrouvés le 6 octobre dernier, à l’avant première de Donne moi des ailes, une production de la société de Clément Miserez. Ils se rencontreront certainement dans quelques jours au Festival International de la Comédie.

Lire aussi :  Laeticia Hallyday, projet de mariage dans 2 mois sur une île

Pour justifier cette complicité qui demeure entre eux malgré la séparation, Alessandra Sublet confiait dans Paris Match : «On s’est rendu compte qu’on ne s’aimait pas de cet amour qui fait tenir certains couples (…) Clément est toujours un ami et un père merveilleux, mais ce n’est plus mon mari. J’ai 42 ans, il en a 46. On s’est quittés au bout de sept ans quand on s’est aperçus que nos chemins se séparaient. On avait un rapport amical très fort, que l’on a gardé ».