Accueil Royautés Albert II de Monaco, cette terrible lettre de sa fille cachée …

Albert II de Monaco, cette terrible lettre de sa fille cachée …

5036

Si vous voyez Albert II de Monaco actuellement, il dégage l’image d’un souverain sur de lui, juste et posé. Vous risquez alors d’être surpris par ce qui va suivre, notamment les aventures de sa jeunesse. 

Si aujourd’hui il est marié et heureux dans ce mariage depuis plusieurs années, dans sa jeunesse, il a entretenu quelques relations beaucoup moins sérieuses avec tout un tas de femmes durant plusieurs années. 

En effet, à cette époque, il était connu pour être un véritable coureur de jupons et il était alors assez courant qu’on lui prête une relation avec de nouvelles femmes de manière assez récurrente. 

Ces femmes étaient parfois des célébrités, mais aussi parfois des femmes qu’il a croisées à l’occasion d’un événement comme un déplacement et avec qui il a entretenu une relation plus ou moins longue. 

Mais ces relations ont laissé des traces bien plus grandes que de simples lignes écrites sur des magazines. En effet, le prince a déjà reconnu plusieurs enfants qui seraient nés de ces relations dans sa jeunesse. 

Un nouvel enfant illégitime ? 

Mais il y a quelques mois de cela, une nouvelle rumeur faisait son apparition sur la toile. Cette rumeur, c’est celle d’un nouvel enfant illégitime qui serait né d’une relation du prince avec une femme brésilienne. 

Depuis, silence radio tant pour le prince que pour la jeune fille. Mais une lettre récupérée par le site allemand RTL qui vient tout juste de dévoiler son contenu pourrait complètement relancer cette question. 

En effet, dans cette lettre, la jeune femme est persuadée que le prince est son père et n’hésite même pas à l’appeler “Cher papa”. Elle raconte ensuite sa jeunesse compliquée au Brésil et son absence. 

Cette absence serait d’ailleurs devenue insupportable au fil des années et serait d’ailleurs à l’origine de cette lettre balancée un peu comme une bouteille à la mer il y a quelques semaines de cela.