Adriana Karembeu, le choc, Battue, humiliées, elle raconte !

Voyant Adriana Karembeu si à l’aise sur le plateau Ça ne sortira pas d ‘ici, sur France 2, tout le monde peut dire que c’est une femme pleine de confiance. On sait peu que l’ex-mannequin de 48 ans a traversé des moments sombres de son passé mais a quand même réussi à rendre son avenir plus radieux. Récemment, l’animatrice s’est confiée sur cette sombre période de sa vie pleine de souffrance, son enfance.

Malheureusement la charmante animatrice a été victime des mauvais traitements de son père. C’était une routine quotidienne pour l’ancienne compagne du champion du monde, Christian Karembeu: « Ce ne sont pas des fessées, ce sont des gifles. Quand un père fait mal psychologiquement et physiquement à sa fille, ça marque », avoue-t-elle en se rappelant le mauvais épisode de sa vie.

Lire aussi :  Karine Ferri morte de peur, le divorce est entamé ...

La première fois qu’elle a révélé son traumatisme infantile, c’était en 2014. Dans son livre Je viens d’un pays qui n’existe plus, aux éditions Seuil, elle s’était d’abord confiée sur sa vie privée ainsi que sur sa relation avec son père : « Il rentrait à 15 h 45 parce que je savais que ma vie s’arrêtait à cette heure-ci. Je m’asseyais à mon bureau et je faisais semblant de faire mes études jusqu’à ‘à l’heure du coucher », raconte-t-elle.

Lire aussi :  Céline Dion, n'arrive pas à couper le cordon avec son fils !

Blessée par l’homme qui aurait dû être une inspiration pour elle, l’animatrice qualifie ce dernier à la fois de narcissique et de pervers. Mais sa haine pour l’homme est réciproque, car, À l’âge de 20 ans, son père lui avoue qu’il ne l’aime pas et ne la supporte pas : « Mon père est un pervers narcissique, il a sa vie et je n ‘ai pas envie de le noircir du matin au soir », avoue la présentatrice.